Actualisé

USALes stars boudent Trump pour son investiture

A défaut de pouvoir s'offrir des célébrités pour chanter lors de sa céré­mo­nie d'inves­ti­ture, le 20 janvier, le futur chef d’État aurait misé sur la coun­try.

par
LeMatin.ch
Keystone

Donald Trump ne pourra pas compter sur des célébrités pour chanter l’hymne natio­nal améri­cain et des titres symboliques lors de sa céré­mo­nie d'inves­ti­ture qui aura lieu le 20 janvier.

En effet, Céline Dion, Elton John, Andréa Boccelli ou encore Justin Timber­lake ont décliné son invitation, comme le rapportent nos confrères de gala.fr. Le futur chef d’État devra se satisfaire d'artistes moins connus comme la parti­ci­pante d'Ameri­ca’s Got Talent Jackie Evan­cho ou le groupe de métal 3 Doors Down. Mais, il aurait surtout misé sur la coun­try avec notamment Toby Keith.

«Il n’est pas éton­nant que l'équipe de Trump ait du mal à trou­ver des artistes de grande renom­mée. Si vous regar­dez le soutien pré-élec­to­ral des artistes pour les nomi­nés à la prési­dence, Hillary Clin­ton était favo­rite», note l'obser­va­teur et jour­na­liste indé­pen­dant Steven J. Horo­witz, cité par le site français.

Les artistes aux dernières investitures

Barack Obama, en 2013 (second mandat): «This Land is your Land», un tire écrit par Woodie Guthrie et inter­pré­tée par Pete Seeger et Bruce Spring­steen

Barack Obama, en 2009: «Pride» (In The Name Of Love) de U2

Bill Clin­ton, en 1993: «Heal the world» de Michael Jack­son

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!