Football – Le PSG tombe à Rennes, l’OM battu à Lille, nul pour Lyon
Actualisé

FootballLe PSG tombe à Rennes, l’OM battu à Lille, nul pour Lyon

Messi, Neymar et Cie se sont inclinés 0-2 en Bretagne. Première défaite en championnat pour les Parisiens. Les Marseillais ont été surclassés et l’OL de Shaqiri a laissé des points à Saint-Etienne.

Les joueurs rennais se congratulent après le deuxième but, signé Flavien Tait.

Les joueurs rennais se congratulent après le deuxième but, signé Flavien Tait.

REUTERS

Fin de série pour Paris: battus à Rennes 2-0, Lionel Messi et ses coéquipiers ont concédé dimanche leur première défaite de la saison en Ligue 1, Marseille, orphelin de Bernard Tapie, a glissé à la 5e place après sa défaite logique à Lille 2-0 et Lyon a perdu des points dans le derby à Saint-Etienne (1-1)

Le PSG muet et malmené

Un but juste avant la pause, un autre juste après. Dominateurs mais incapables de concrétiser en première période, les Parisiens ont été punis par le sixième but de la saison de Gaëtan Laborde. L’ancien Montpelliérain a devancé Nuno Mendes pour reprendre un centre de Kamaldeen Sulemana (1-0, 45e).

A peine sortis des vestiaires, les Parisiens ont encaissé un deuxième but par Flavien Tait (2-0, 46e), servi par Laborde, encore lui.

Cinq jours après son premier but sous le maillot parisien contre Manchester City en C1, Lionel Messi n’a pas récidivé, la faute notamment à la transversale qui a stoppé son coup franc à la 31e minute.

Avec ce revers après huit victoires consécutives, le leader parisien voit son avance sur Lens se réduire à six points. De son côte, Rennes conclut une folle semaine après son succès héroïque contre Vitesse Arnhem en Ligue Europa Conférence jeudi (2-1).

Lionel Messi et Neymar n’ont pas réussi à éviter la défaite.

Lionel Messi et Neymar n’ont pas réussi à éviter la défaite.

REUTERS

L’OM endeuillé et dépassé

Photo diffusée sur les écrans du stade Pierre-Mauroy, brassard noir pour les joueurs de l’OM, l’ombre de Bernard Tapie a plané sur le match Lille- Marseille. Mais les Olympiens, privés de Dimitri Payet, n’ont pu honorer par une victoire la mémoire de leur ancien président, décédé dimanche.

Luan Peres et les Marseillais portaient un brassard noir en hommage à Bernard Tapie.

Luan Peres et les Marseillais portaient un brassard noir en hommage à Bernard Tapie.

AFP

Jonathan David a confirmé qu’il était désormais un redoutable buteur en inscrivant un nouveau doublé (28e, 95e). Après un début de saison poussif, les champions de France en titre remontent à la 8e place avec 14 points, soit le même total que leur adversaire du jour, désormais 5e. Les Marseillais dépassés, qui ont fini la rencontre à 10 après l’exclusion de Cengiz Under (77e), prouvent à nouveau leur inconstance.

Occasion ratée pour Lyon

VAR à gogo, quatre buts annulés pour hors-jeu (3 côté OL, 1 côté ASSE), dont un de Xherdan Shaqiri, un poteau et une transversale pour les Verts, des gardiens décisifs. Dans un Chaudron douché par une pluie battante mais toujours fervent, Stéphanois et Lyonnais ont livré un derby d’une grande intensité.

Houssem Aouar a cru offrir le derby aux Lyonnais (42e), mais l’OL s’est sabordé avec l’exclusion de son portier Anthony Lopes, coupable d’une main hors de sa surface (74e). A dix, Lyon a concédé un penalty en fin de match et Wahbi Khazri n’a pas tremblé pour enflammer le stade (1-1, 95e)

Les Lyonnais pouvaient se rapprocher du podium, ils retombent à la 10e place. Les Verts n’ont toujours pas gagné mais ils ont montré qu’ils valaient bien mieux que leur dernière place.

Le Bordeaux de Petkovic perd à Monaco

Les Monégasques n’avaient gagné qu’une seule fois au stade Louis-II cette saison. Face à de faibles Bordelais toujours entraîné par Vladimir Petkovic, les hommes de Niko Kovac ont enfin retrouvé leur efficacité à domicile et enchaînent un troisième succès de rang.

L’ancien girondin Aurélien Tchouaméni, à nouveau convoqué en Bleu cette semaine, a ouvert le score (36e) et a initié l’action du deuxième but signé Aleksandr Golovin (2-0, 48e). Ben Yedder s’est chargé de transformer en force un penalty (3-0, 63e), son cinquième but de la saison.

Angers sur le fil

Longtemps accroché et plombé notamment par une bourde sur un dégagement de son gardien Paul Bernardoni, Angers a arraché la victoire 3-2 dans le temps additionnel face à Metz (18e), grâce à Stéphane Bahoken. Le SCO, qui a aussi pu compter sur un but de sa pépite Mohamed-Ali Cho (17 ans), se hisse à quatrième place.

A Lorient, Clermont (15e) a ouvert les hostilités par l’inévitable Mohamed Bayo. Mais Julien Laporte a permis aux Bretons de sauver un point au Moustoir, ce qui ne les empêche toutefois pas de rétrograder à la 7e place, devant Nantes.

Les Canaris réintègrent le Top 10 à la faveur de leur succès 2-0 contre Troyes (17e) qui n’a pourtant pas démérité. Après l’ouverture du score d’Andrei Girotto, Nantes a de nouveau été porté par Ludovic Blas, buteur sur penalty, son cinquième but de la saison.

(AFP)

Votre opinion