JO 2018: Les Suisses à suivre de près en deuxième semaine
Publié

JO 2018Les Suisses à suivre de près en deuxième semaine

Avec déjà sept médailles, la délégation helvétique semble bien partie pour atteindre la barre des onze, l'objectif avoué.

Sept médailles, dont deux titres: la Suisse se satisfait pour l'heure de son bilan aux JO de Pyeongchang mais espère d'autres podiums lors de la dernière semaine de compétition. Or les candidats ne manquent pas dans les rangs helvétiques.

Ce n'est pas une surprise, le ski alpin et le ski de fond sont les disciplines qui peuvent potentiellement apporter à la Suisse le plus de satisfactions. Michelle Gisin et Lara Gut ont toujours leurs chances en descente (mercredi), Wendy Holdener fait partie des favorites du combiné (vendredi) et l'équipe, dans son ensemble, sera un des épouvantails du Team Event (samedi).

Cologna encore?

Déjà champion olympique du 15 km libre, Dario Cologna sera à surveiller de près sur le 50 km samedi et pourrait même créer une surprise dans le sprint par équipes mercredi (avec Jovian Hediger ou Roman Furger). Elle devra certes sortir la course de sa vie, mais Nathalie von Siebenthal a quelques atouts elle aussi sur le 30 km (dimanche).

Le CC Genève de Peter De Cruz a repris pied et justifie son statut de candidat incontournable à une médaille en curling (finale samedi). Un statut qui est le même, en skicross, pour Marc Bischofberger, Alex Fiva (mercredi) et Fanny Smith (vendredi). Nevin Galmarini porte pour sa part les espoirs helvétiques sur le géant parallèle en snowboard (samedi) alors que Julie Zogg semble être la plus à même de succéder à la Valaisanne Patrizia Kummer chez les dames (samedi également).

Trois relais pour faire un coup

Avoir de bonnes chances ne signifie toutefois pas, et de loin, parvenir à concrétiser les attentes. Statistiquement, il faut compter environ 2 à 3 chances de médaille pour en obtenir vraiment une. Et ce recensement ne tient pas compte des surprises qui, toujours, écrivent elles aussi l'histoire des Jeux.

Et certains ont une idée en tête, comme Sina Candrian dans le Big Air en snowboard (vendredi), Livio Wenger dans la mass start en patinage de vitesse (samedi) ou l'équipe de Suisse de biathlon qui aura trois relais pour faire un coup (mardi en mixte, jeudi les dames et vendredi les messieurs).

(ats)

Votre opinion