Publié

Ski alpinLa surprise Strasser à Zagreb

L’Allemand a profité de conditions printanières lors du slalom de Zagreb mercredi pour s’offrir sa première victoire dans la discipline.

par
Sport-Center
L’Allemand a fait fort.

L’Allemand a fait fort.

Getty Images

Le slalom de Zagreb et ses conditions urbaines souvent exotiques (3 degrés à l’arrivée à 700 mètres d’altitude) ont accouché d’une surprise en la personne de Linus Strasser. L’Allemand, 8e de la première manche, s’est imposé devant un trio autrichien: Manuel Feller (2e, +0’’10), Marco Schwarz (3e, +0’’16) et Michael Matt (4e, +0’’46). Leader après la première manche, le Français Clément Noël doit se contenter du 7e rang final.

Les Suisses n’ont pas réussi à tirer le meilleur parti de ces conditions de neige difficiles et terminent loin des standards auxquels ils avaient habitué les suiveurs. Il faut remonter au 9e rang (+0’’69) pour trouver trace de Ramon Zenhäusern, meilleur Helvète de la journée en Croatie. Le Haut-Valaisan, qui était monté sur le podium sur cette même piste l’année passée, n’a jamais réussi à créer des différences significatives entre les piquets.

Juste derrière, Daniel Yule doit quant à lui se contenter de la 10e place (+0’’70). Un résultat décevant pour le Valaisan, qui il est vrai n’a jamais été à son aise sur les neiges de printemps comme celle qui recouvrait la piste de Zagreb mercredi. Le skieur du Val Ferret aura à cœur de se reprendre dès ce week-end à Adelboden, où il est le tenant du titre, alors qu’il n’est pas encore monté sur la boîte cette saison.

Janvier dantesque

Seul autre skieur suisse à rallier l’arrivée, Sandro Simonet s’est quelque peu effondré en deuxième manche. Alors que sa performance sur le premier tracé - 20e avec le dossard 34 - laissait augurer d’une belle possibilité de remontée sur le second, elle aura finalement été très timide. Il termine au 21e rang final (+1’’51).

Tous les autres Helvètes ont connu l'élimination et ne marquent ainsi aucun point. Loïc Meillard d’abord, qui était bien parti pour signer un nouveau temps de référence en première manche après avoir accroché le meilleur temps aux deux premiers intermédiaires, a malheureusement enfourché à mi-parcours. Même tarif pour Luca Aerni alors que Marc Rochat ne parvenait pas à accrocher la qualification. Une mauvaise prestation d’ensemble à laquelle il faut ajouter l’élimination de Tanguy Nef en seconde manche. Le Genevois, placé après le premier passage (22e), a fini par enfourcher.

Cette étape de Zagreb sonnait comme le coup d’envoi d’un mois de janvier dantesque pour les slalomeurs. Ce ne sont pas moins de sept courses qui sont au programme d’ici la fin du mois: Zagreb et Adelboden ce week-end, donc, puis Wengen, Kitzbühel, Schladming et deux fois Chamonix.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Alain le Ronchon

06.01.2021 à 14:38

Le mois de Janvier 2021 à 31 jours pour 7 courses de ski, soit 14 manches d'environ 1 minute. Ouahhh et on parle de professionnel dont le ski est leur métier. Chez nous c'est 21 jours de boulot à 9h00 par jour pour ce mois de janvier. Et personne ne fait d'articles ! C'est trop dur la vie de skieur professionnel ! Je préfère être éboueur ou entrepreneur !

Jean-Claude Quilit

06.01.2021 à 13:27

Passionnant, tout simplement passionnant ! Le pays vibre autour de ces fabuleux exploits !!