Sondage: Les Suisses prêts à interdire la pub sur le tabac
Publié

SondageLes Suisses prêts à interdire la pub sur le tabac

Selon un sondage, une majorité des Helvètes sont prêts à bannir la publicité pour le tabac et à renforcer les règles concernant les produits nicotinés.

La publicité pour le tabac devrait selon les sondés être bannie des cinémas, de l’espace public, des journaux, de l’Internet, de même que dans les points de vente.

La publicité pour le tabac devrait selon les sondés être bannie des cinémas, de l’espace public, des journaux, de l’Internet, de même que dans les points de vente.

Keystone

Deux tiers des Suisses veulent interdire la publicité pour les produits du tabac. Ils sont même plus de trois quarts (78%) à se déclarer favorables à des règles plus strictes sur le tabac et autres produits contenant de la nicotine, cigarettes électroniques comprises, selon un sondage publié par la Ligue pulmonaire suisse.

Si on ajoute aux 67% des personnes interrogées prêtes à interdire toute publicité pour les produits du tabac les 22% qui s’y déclarent plutôt favorables, on obtient un taux d’acceptation rarement atteint dans des sondages réalisés en ligne, se réjouit la Ligue pulmonaire suisse lundi dans un communiqué. Cette forte majorité se constate dans toutes les catégories d’âge, hommes et femmes, de la ville ou de la campagne et indépendamment des sensibilités politiques.

L’accoutumance au produit mettant en danger la santé est la première raison (47%) donnée par les sondés, suivie de la protection de la jeunesse (29%), pour justifier l’interdiction de la publicité. Viennent ensuite les frais médicaux élevés engendrés par le tabagisme (18%) que l’interdiction de la publicité permettrait de réduire, selon la Ligue pulmonaire.

Sponsoring des événements culturels visé

Interrogés sur le type de publicité qu’il faudrait interdire, 70% des sondés évoquent le sponsoring d’événements culturels et sportifs. Motif: dans ces cadres, le public cible se compose avant tout d’adolescents et de jeunes adultes.

La publicité pour les produits à base de tabac et de nicotine devrait selon eux être bannie des cinémas, de l’espace public, des journaux, de l’Internet, de même que dans les points de vente.

Pour cette enquête, la Ligue pulmonaire suisse a mandaté l’entreprise LeeWas Sàrl, qui a interrogé 2012 personnes de toute la Suisse entre le 15 et le 30 septembre 2020. La publication de ce rapport intervient alors que la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national (CSSS-N) doit siéger jeudi et vendredi. Avec à l’ordre du jour la loi sur les produits du tabac.

Initiative déposée en septembre 2019

Pour mémoire, l’initiative populaire «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité du tabac», notamment portée par plusieurs sections cantonales de la Ligue pulmonaire suisse, a été déposée en septembre 2019. Le texte demande une interdiction de la publicité pour les cigarettes dans les lieux ou les cinémas, mais vise aussi à empêcher le parrainage de festivals et la promotion sur Internet.

(ATS)

Votre opinion