Publié

Franc fortLes Suisses restent sereins face à l'abandon du taux plancher

Près de la moitié des Helvètes (44%) considèrent que la décision de la BNS n'aura pas de conséquences sur leur vie quotidienne, selon un sondage.

L'industrie d'exportation et le tourisme devraient être les secteurs les plus touchés par l'abandon du taux plancher.

L'industrie d'exportation et le tourisme devraient être les secteurs les plus touchés par l'abandon du taux plancher.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Plus des trois quarts des Suisses interrogés (81%) ne se montrent pas trop inquiets de l'abolition du taux plancher face à l'euro et ne prévoient pas de changer leur comportement d'achat, selon un sondage publié ce jeudi 29 janvier par l'institut DemoScope. .

Seuls 22% des personnes interrogées s'inquiètent de l'impact négatif sur leur quotidien. Alors que 27% et une grande partie des jeunes y voient un effet positif.

Plus de la moitié des sondés (60%) anticipent toutefois un impact négatif de la décision de la Banque nationale suisse (BNS) sur l'économie helvétique.

L'industrie d'exportation et le tourisme devraient être les secteurs les plus touchés. Le sondage a été réalisé entre le 25 et le 29 janvier auprès de 1000 personnes.

(ats)

Votre opinion