Snowboard: Les Suisses se ratent, victoire suédoise à Laax
Publié

SnowboardLes Suisses se ratent, victoire suédoise à Laax

Les Helvètes étaient en force au départ de l’épreuve de Coupe du monde de slopestyle à Laax (GR), mais se sont loupés en finale. Succès surprise pour Niklas Mattsson.

par
Robin Carrel
(Laax)
Moritz Thoenen et les Suisses ont déçu.

Moritz Thoenen et les Suisses ont déçu.

freshfocus

Les Suisses avaient semé de belles promesses en qualifications, elles ont été largement déçues en finale. Aucun des quatre Helvètes en lice n'a réussi à boucler un run propre et ils se sont enfoncés au classement. Moritz Boll, Moritz Thönen, Nicolas Huber et Jonas Bösiger n'ont pu faire mieux que, respectivement, 7e, 8e, 10e et 12e, sur douze participants.

La victoire surprise est revenue à Niklas Mattsson (30 ans), dont ce n'est que le deuxième succès en carrière. Le vétéran suédois a attendu presque dix ans pour lever à nouveau les bras au ciel. Son seul succès jusqu'ici? Chez lui, à Stockholm et en Big Air. C'était le 19 novembre... 2011.

Jamais approché

«Je ne pourrais pas être plus heureux, a-t-il jubilé après la seconde manche. En général, ç'a toujours été compliqué pour moi ici à Laax. Du coup, gagner dans les Grisons est un rêve qui devient réalité.»

Mattsson, le premier athlète à s'élancer ce vendredi, a tout de suite marqué 84,28 points. Un total qui n'a plus été approché ensuite. Il a finalement partagé le podium avec le fantasque allemand Leon Vockensperger (78,90 pts) et le Norvégien Marcus Kleveland (78,30).

Le vent, particulièrement capricieux ce vendredi dans les Grisons, ainsi que la neige, qui a changé dans la nuit, a bouleversé les habitudes des snowboardeurs, qui ont dû s'adapter dans l'urgence. Cela a été notamment très compliqué pour les femmes en première manche, qui ont été majoritairement ralenties par les éléments et ont souvent été trop courtes sur leurs envols.

Prime à l’expérience

La championne du monde en titre néo-zélandaise Zoi Sadowski-Synnott (19 ans) avait fait fi de ces difficultés et réussi un magnifique premier run, valorisé à 82,96 points. Mais l'Américaine Jamie Anderson, double championne olympique en titre, a mis tout le monde d'accord sur le 2e run. La Californienne de 30 ans a marqué 84,35 points et l'a emporté au final devant Sadowski-Synnott et l'Australienne Tess Coady (71,18 pts), raflant les 15’750 francs de prize-money promis aux vainqueurs.

«C'était extra, a-t-elle souri avant de monter sur la plus haute marche. Je suis contente d'avoir pu tout passer ce que j'avais prévu sur cette dernière descente.» Des ultimes envols auxquels aucune Suissesse n’avait été conviée, toutes ayant passé à la trappe dès les demi-finales de mercredi.

Votre opinion