Euro 2020 - Les Suisses sont allés en visite chez les gardes suisses
Publié

Euro 2020Les Suisses sont allés en visite chez les gardes suisses

L’équipe de Vladimir Petkovic a fait un petit crochet par le Vatican, mercredi, avant d’apprendre enfin le nom de son adversaire en 8es de finale de l’Euro.

par
Robin Carrel
(Rome)
1 / 7
@ASF
@ASF
@ASF

Dimanche dernier, «Le Matin Dimanche» évoquait les prières du Fribourgeois Mattieu Hüging, de la garde pontificale. Le jeune homme de 22 ans était allé au Stade Olympique et il avait été déçu, forcément, de la prestation des joueurs de son pays contre l’Italie. Mais ses appels au Seigneur semblent avoir porté leurs fruits et la Suisse a fini par passer en 8es de finale.

Mattieu a dû avoir les yeux qui brillaient, ce mercredi soir, quand il a vu les internationaux suisses, ses idoles, débarquer au Vatican. «La «Nati» y a eu un aperçu des locaux et du fonctionnement interne de la Garde suisse. Outre la célèbre armurerie, les gardes ont montré à la délégation leurs quartiers d'habitation et de travail», a indiqué dans la foulée l'Association suisse de football dans un communiqué.

Les 26 sélectionnés par Vladimir Petkovic étaient tous là, comme le coach et tout le staff de l'équipe nationale. Ils ont été reçus par le commandant de la Garde suisse pontificale au Vatican. L'équipe de Suisse en a profité pour lui remettre un maillot rouge à la croix blanche, dédicacé par tous les joueurs.

«Dans un bref discours, Dominique Blanc, Président de l'ASF, a établi des comparaisons entre la Garde et l'équipe nationale, est-il aussi écrit dans le communiqué. Tous deux sont des ambassadeurs et des représentants de la Suisse à l'étranger. Outre leur engagement pour la Suisse, Dominique Blanc a souligné les valeurs communes de solidarité, de joie et de respect que partagent les gardiens et les joueurs de l'équipe nationale.»

Votre opinion