Ski alpin: Les Suisses toujours à la peine sur la Streif
Actualisé

Ski alpinLes Suisses toujours à la peine sur la Streif

Vincent Kriechmayr a dominé le deuxième entraînement de descente à Kitzbühel. Carlo Janka a pris la 5e place, Beat Feuz est 14e.

par
Sport-Center
Carlo Janko dans le portillon de départ de la Streif.

Carlo Janko dans le portillon de départ de la Streif.

Freshfocus

Tandis que les épreuves de Kitzbühel se rapprochent à grands pas et joueront un rôle important dans l’attribution des globes de vitesse, les Suisses ne se sont pas rassurés jeudi. Assez loin de compte lors du premier entraînement de descente mercredi, à l’exception de Beat Feuz (4e), les Helvètes n’ont pas plus joué les premiers rôles jeudi à l’occasion du second et dernier entraînement qui s’est disputé dans des conditions de visibilité pas optimales. La répétition générale a été marquée par la chute du Français Johan Clarey, qui a été déséquilibré sur la bosse finale, avant de se relever sans trop de mal.

Meilleur suisse, Carlo Janko s’est classé 5e à 1’’10 du meilleur temps établi par l’Autrichien Vincent Kriechmayr. Matteo Marsaglia (+0’’44) et Max Franz (+0’’45) ont complété le podium du jour.

Beat Feuz n’a pu faire mieux que 14e (+2’’03), alors qu’il avait été rapide la veille lors du premier essai, ce qui est assez rare lors des entraînements. «Je n’ai pas bluffé hier, je dirais plutôt que ce sont les autres favoris qui ont caché leur jeu mercredi avec une ligne pas idéale, a souligné le Bernois. Il fait plus chaud et le ski accroche bien la neige, ce sera probablement une Streif moins verglacée que l’an passé.»

Les autres représentants du pays sont à chercher bien plus loin dans le classement. Urs Kryenbühl est 24e à 2’’24, Stefan Rogentin 25e à 2’’26, Marco Odermatt 28e à 2’’45, Ralph Weber 36e à 2’’94, Nils Mani 42e à 3’’28 et Gilles Roulin 52e à 4’’40.

Deux descentes sont prévues sur la Streif vendredi et samedi, tandis qu’un Super-G aura lieu dimanche.

Votre opinion