JO 2016: Les Suissesses ont flanché face au duo allemand
Publié

JO 2016Les Suissesses ont flanché face au duo allemand

Les championnes d'Europe en titre de beach-volley ont barré la route à Isabelle Forrer et Anouk Vergé-Dépré, samedi à Rio.

1 / 143
La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

Keystone
Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Keystone
Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Keystone

L'aventure olympique d'Isabelle Forrer et Anouk Vergé-Dépré a pris fin samedi après-midi à Rio. La Thurgovienne et la Vaudoise ont été éliminées en huitièmes de finale du tournoi de beach-volley.

Qualifiées directement pour la phase à élimination directe, malgré un bilan d'une seule victoire pour deux défaites, Forrer/Vergé-Dépré se sont inclinées 21-19 21-10 face aux Allemandes Laura Ludwig/Kira Walkenhorst dans la splendide arène située sur la plage de Copacabana. Elles ont manqué le coche dans un premier set très équilibré.

Mené 10-14 dans cette manche initiale après une réception manquée par Isabelle Forrer, le duo helvétique a trouvé les ressources pour recoller à 17-17 et a même mené 19-18. Mais il a flanché sur la fin du premier set. Les deux Suissesses ont payé cash une passe manquée par Anouk Vergé-Dépré, pourtant brillante jusque-là, alors que le score était de 19-19. L'attaque d'Isabelle Forrer qui suivait était aisément contrée par Kira Walkenhorst.

Championnes d'Europe en titre, Ludwig/Walkenhorst ne laissaient pas passer leur chance, concluant la manche initiale sur leur première opportunité. Forrer/Vergé-Dépré lâchaient ensuite totalement prise dans le deuxième set, se retrouvant rapidement menées 5-13. Elles effaçaient une première balle de match, mais ne pouvaient rien faire sur la puissante attaque armée par Kira Walkenhorst sur la seconde.

«On a montré dans le premier set qu'on était pas si loin de leur niveau. Tout est en revanche allé très vite dans la deuxième manche», a souligné Isabelle Forrer (34 ans).

«C'est dommage que nous ne soyons pas parvenues à maintenir notre niveau de jeu du premier set. Bien sûr que l'on regrette de ne pas avoir su conclure dans cette première manche. Mais nous ne pouvons rien y changer», a expliqué Anouk Vergé-Dépré (24 ans). «Nous pouvons êtres fières de ce que nous avons réalisé ici. Nous avons réussi de belles performances face à des duos qui peuvent rêver de l'or», a-t-elle poursuivi.

Quant à l'avenir, la Vaudoise n'a pas voulu se projeter trop loin: «Les JO 2020? On verra plus tard. Notre prochain objectif est de nous qualifier pour la finale du World Tour» qui réunira les huit meilleures paires de la saison du 13 au 18 septembre à Toronto. «Pour le moment, nous occupons le 6e rang», a-t-elle précisé.

(si)

Votre opinion