Ski alpin – Les Suissesses s’offrent un superbe doublé avant Pékin
Publié

Ski alpinLes Suissesses s’offrent un superbe doublé avant Pékin

Corinne Suter a décroché samedi la première victoire de sa saison en dominant la descente de Garmisch-Partenkirchen devant Jasmine Flury. De bon augure à une semaine des Jeux olympiques.

par
Chris Geiger
Corinne Suter a écrasé la descente de Garmisch-Partenkirchen.

Corinne Suter a écrasé la descente de Garmisch-Partenkirchen.

AFP

Corinne Suter a parfaitement tenu son rang samedi à Garmisch-Partenkirchen. En l’absence de nombreuses stars du Cirque blanc, la Suissesse a maté le peu de concurrence qu’il restait sur une piste «Kandahar» verglacée. La quadruple médaillée mondiale a devancé sa compatriote Jasmine Flury (2e à 0’51) et l'Autrichienne Cornelia Hütter (3e à 0’78). Il s’agit du premier succès de l’hiver pour la Schwytzoise.

Partie avec le dossard No 7, la skieuse de 27 ans a réussi une manche très propre. Déjà à l’aise lors des entraînements (1re jeudi, 3e vendredi), Corinne Suter s’est montrée solide sur la partie de glisse et dans le secteur technique, où elle a fait la différence. Une superbe performance qui lui a permis de remporter une quatrième victoire et un 19e podium en Coupe du monde. Idéal à quelques jours des Jeux olympiques.

Également qualifiée pour Pékin, Jasmine Flury a parfaitement profité des forfaits à la pelle parmi les cadors (Lara Gut-Behrami, Michelle Gisin, Petra Vlhova, Mikaela Shiffrin…) pour s’offrir un deuxième podium en Coupe du monde, plus de quatre ans après son succès surprise lors du super-G de Saint-Moritz, en décembre 2017.

Noémie Kolly se rate

La fête aurait pu être totale si Joana Hählen, en course pour monter sur la boîte, n’avait pas commis une grosse faute sur le bas du parcours. La Bernoise s’est finalement classée 8e (à 1’02). Priska Nufer (14e à 1’38), Jasmina Suter (20e à 1’86), Noémie Kolly (24e à 2’77) et Stephanie Jenal (32e à 3’60) se sont classées plus loin.

À noter que seules 41 coureuses ont pris le départ de cette épreuve bavaroise, soit le plus faible total depuis la descente d’Are en 2002. Corinne Suter en a donc parfaitement profité, réalisant au passage une excellente opération en vue du petit globe de la spécialité. La Schwytzoise pointe désormais au 2e rang du classement de la descente, à 69 points de Sofia Goggia (blessée). Elle fera à nouveau partie des favorites dimanche pour le super-G (11h30).

Votre opinion