Publié

FootballLes supporters anglais ont retrouvé le chemin des stades

Tenus éloignés des gradins durant plus de huit mois, les fans anglais font progressivement leur retour auprès de leurs équipes préférées.

par
Thibaud Oberli
1 / 5
James Collins (Luton) célèbre un but avec des fans pour la première fois depuis très longtemps.

James Collins (Luton) célèbre un but avec des fans pour la première fois depuis très longtemps.

KEYSTONE
«We’re Back!» se réjouissaient les fans de Luton.

«We’re Back!» se réjouissaient les fans de Luton.

KEYSTONE
Un contrôle de température est aussi nécessaire pour entrer dans les enceintes.

Un contrôle de température est aussi nécessaire pour entrer dans les enceintes.

KEYSTONE

«WE’RE BACK!», «Nous sommes de retour!», en français. Mardi soir, les supporters de Luton ont transposé leur joie sur un tifo. Un cri du cœur qui exprime le soulagement pour les fans anglais de retrouver enfin leur place dans le stade de leur équipe préférée. Cela faisait plus de huit mois que les amateurs de ballon rond avaient été contraints de suivre leur discipline favorite depuis leur canapé.

L’ambiance a donc fait sa réapparition dans les temples du football anglais. Mais ce changement se fera très progressivement. D’abord, les équipes qui sont autorisées à jouer devant de vraies personnes le seront en fonction de la situation épidémiologique de chaque région. Cette semaine, ce sont des équipes affiliées à l’EFL, dans les ligues inférieures, qui ont fait figure de pionnières.

West Ham United sera le premier club de Premier League à compter sur 2000 supporters dès samedi contre Manchester United (18h30), et Arsenal a déjà pu s’appuyer sur ce soutien durant la rencontre de jeudi soir contre le Rapid Vienne en Europa League (4-1).

Un protocole flexible

Actuellement, tous les clubs ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux situés dans une zone de risque 1 sont toujours contraints d’évoluer dans des enceintes vides. Plusieurs clubs du nord du pays sont notamment concernés par ce cas de figure. Ceux qui figurent dans la deuxième zone peuvent accueillir 2000 personnes ou la moitié de la capacité du stade s’il est plus petit. Aucun club de football professionnel ne se trouve dans la troisième zone, qui donne l’accès à 4000 personnes.

Certains clubs, comme Everton, ont décidé de demander un test négatif à chaque supporter pour pouvoir assister au spectacle de l’intérieur. Mais ce choix est laissé aux clubs. Ainsi, Tottenham, Liverpool, Chelsea, West Ham et Brighton précisent leurs plans et devraient retrouver une partie de leurs fans dans les deux prochaines semaines. Les autres devront prendre leur mal en patience.

Comme l’entraîneur de Burnley Sean Dyche, certains soulignent que cette différence peut s’apparenter à une concurrence déloyale pour les clubs contraints de jouer devant des tribunes vides. Mais il se réjouit que cette décision ramène rapidement des supporters à Turf Moore.

L’expérience sera aussi complètement différente. S’il est autorisé de chanter derrière son masque, les gestes barrières restent de mise. Les mesures prévoient notamment des heures d’entrées spécifiques, une distanciation dans les tribunes et des restrictions par rapport à l’alimentation et la boisson. Les fans ont aussi l’interdiction de toucher le ballon et de demander des photos ou des autographes aux joueurs.

Dans la majorité des cas, ce retour ne sera pas rentable. Il faut par exemple 10’000 personnes dans le stade de Wembley pour ne pas se situer dans les chiffres rouges. Mais la distanciation devrait être largement respectée, avec une moyenne de 30 sièges par personne dans les plus grandes enceintes.

Cette nouvelle laisse entrevoir quelque chose d’inimaginable il y a quelque temps: des médias anglais rêvent d’un retour des spectateurs dans les stades pour tous les matches du «Boxing Day», juste après Noël.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Coronavorace

04.12.2020 à 11:55

Bonne nouvelle ! Un vaccin et ça repart !