Tennis: Les Swiss Indoors pourraient quitter Bâle

Publié

TennisLes Swiss Indoors pourraient quitter Bâle

Roger Brennwald, créateur et directeur du tournoi, pense à quitter la cité rhénane. Réelle volonté de changement ou moyen de pression dans les négociations face aux autorités municipales?

par
Claude-Alain Zufferey
Roger Federer est à l’aise dans la halle Saint-Jacques. Il a remporté dix fois son tournoi bâlois.

Roger Federer est à l’aise dans la halle Saint-Jacques. Il a remporté dix fois son tournoi bâlois.

AFP

Annulés en 2020 et 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, les Swiss Indoors se disputeront du 22 au 30 octobre… à Bâle. Cela paraît logique et indiscutable, puisque c’est dans ce canton que Roger Brennwald a créé cette manifestation en 1970, plus précisément dans la ville de Muttenz.

Depuis, le tournoi de tennis est devenu le plus grand événement sportif en terme de budget avec ses 20 millions de francs. Des grands noms du circuit ATP tel que Carlos Alcaraz et peut-être Roger Federer (tenant du titre depuis 2019) ont annoncé leur participation à l’édition 2022. Mais est-ce que cette grand-messe du tennis va continuer à être organisée dans la ville rhénane?

Coûts d’infrastructure trop élevés

Selon la NZZ, le tournoi peine à faire face aux coûts d’infrastructure (loyer, frais annexes, transformations temporaires de la salle) trop élevés de la halle Saint-Jacques et pourrait déménager à Zurich dans la nouvelle Swiss-Life-Arena. Cette halle multifonctionnelle, située à Altstetten, sera la nouvelle demeure du club de hockey sur glace des Zurich Lions.

Roger Brennwald et son équipe cherchent à repositionner leur manifestation. Ils sentent bien que Roger Federer ne sera plus longtemps sur le circuit international. Avec ses dix victoires, le Bâlois a marqué les deux dernières décennies des Swiss Indoors. Tant qu’il était présent, il était inenvisageable d’enlever le tournoi à «sa» ville. Mais au moment de sa retraite?

Les ZSC LIons confirment

Peter Zahner, directeur général des Zurich Lions, a confirmé à la NZZ que des premiers contacts avaient bien eu lieu. «Bien sûr que nous serions intéressés à accueillir un événement tel que les Swiss Indoors dans notre nouvelle arène. Mais les discussions menées jusqu’à présent étaient de nature purement informelle. Il a toujours fait partie du business plan d’intégrer également des activités étrangères au hockey sur glace dans la halle», a-t-il expliqué.

«Il est juste que nous réfléchissions à la question du site. Mais il est encore trop tôt pour en parler.»

Roger Brennwald, directeur des Swiss Indoors de Bâle

Zurich avait déjà accueilli du tennis entre 1984 et 2008, mais il s’agissait d’un tournoi du circuit féminin.

Le directeur du tournoi, Roger Brennwald a confirmé son envie de changement: «Avant, nous opérions avec des plans quinquennaux, aujourd’hui nous vivons d’année en année. Il est juste que nous réfléchissions à la question du site. Mais il est encore trop tôt pour en parler. La seule chose qui est sûre pour le moment, c’est que la prochaine édition aura lieu en octobre dans la halle Saint-Jacques.»

Roger Brennwald est le directeur du tournoi de Bâle, qu’il a créé en 1970.

Roger Brennwald est le directeur du tournoi de Bâle, qu’il a créé en 1970.

AFP

Les organisateurs bâlois seraient également en train de regarder des alternatives du côté de Berne et Genève. Mais l’intention de Brennwald est-elle vraiment de déménager ou de mettre la pression sur les autorités bâloises en vue de futures négociations? Il est encore trop tôt pour le dire.

Ton opinion