Publié

AfghanistanLes talibans attaquent une base militaire

Au moins 30 soldats afghans ont été tués dans un assaut survenu à Karzali, dans la nuit de mardi à mercredi.

La base militaire ciblée est située à Karzali, dans le district de Khakrez.

La base militaire ciblée est située à Karzali, dans le district de Khakrez.

Keystone

Les talibans ont attaqué mardi soir une base de l'armée afghane près de Kandahar (sud), a annoncé mercredi le ministère de la Défense joint par l'AFP. Ils ont tué au moins 30 soldats.

«Les terroristes ont attaqué le camp à Karzali la nuit dernière. Les soldats ont résisté avec bravoure et tué plus de 80 terroristes» a ajouté le porte-parole du ministère, le général Dawlat Waziri. Les talibans ont revendiqué l'opération sur leur compte Twitter et avancé un bilan de 70 morts.

Selon une source locale, l'attaque a duré plusieurs heures, entre 22h00 mardi (19h30 en Suisse) et jusqu'à 03h00 du matin. La base militaire ciblée, située dans le district de Khakrez à la limite de la province voisine du Helmand, un fief taliban où domine la culture du pavot, est très excentrée et difficile d'accès.

Renforts aériens

Peu d'informations étaient ainsi disponibles plusieurs heures après la fin de l'assaut. Mais selon un habitant joint par l'AFP, «des centaines de talibans sont arrivés à bord d'un convoi d'une trentaine de véhicules et ont attaqué la base en plusieurs points. Les combats ont duré des heures». Selon lui, des renforts aériens ont été appelés pour bombarder les assaillants, notamment des hélicoptères. Une source hospitalière à Kandahar a également indiqué qu'au «moins 25 soldats blessés ont été acheminés à l'hôpital de la ville».

Plusieurs attaques depuis le printemps

La dernière attaque talibane d'ampleur contre une base militaire a eu lieu le 21 avril près de Mazar-i-Sharif (nord). Elle avait fait au moins 135 morts officiellement - plus de 200 selon des sources de sécurité - parmi de jeunes recrues frappées alors qu'elles se trouvaient à la mosquée pendant la prière du vendredi et au réfectoire.

En mai, au moins trois bases et camps militaires et de la police avaient été également attaqués de nuit, faisant au moins une soixantaine de morts dans la région de Kandahar, proche de la frontière pakistanaise. Les insurgés y sont particulièrement présents.

Les talibans, qui combattent le gouvernement afghan et les forces de sécurité appuyées par une coalition occidentale sous bannière de l'Otan, ont accentué leur offensive depuis une semaine et attaquent sur tous les fronts. Lundi, ils ont revendiqué un attentat à la voiture piégée dans l'ouest de Kaboul qui a fait 26 morts et 41 blessés, essentiellement civils, selon le dernier bilan officiel.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!