Afghanistan - Les talibans saluent les promesses d’aide
Publié

AfghanistanLes talibans saluent les promesses d’aide

La communauté internationale a promis de l’aide à l’Afghanistan, une nouvelle qui a fait réagir les nouveaux maîtres du pays, mardi.

L’Afghanistan est désormais aux mains des talibans.

L’Afghanistan est désormais aux mains des talibans.

Reuters

Les talibans ont salué mardi l’aide de 1,2 milliard de dollars promise par la communauté internationale à l’Afghanistan et exhorté les États-Unis à faire preuve de davantage de générosité.

«Nous remercions et saluons l’engagement du monde d’environ un milliard de dollars d’aide et leur demandons de poursuivre leur aide à l’Afghanistan», a déclaré Amir Khan Muttaqi, ministre en exercice des Affaires étrangères au sein du nouvel exécutif afghan. «L’Amérique est un grand pays, ils doivent faire preuve de générosité», a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

Initiative de l’ONU

Les États-Unis ont promis lundi, dans le cadre d’une initiative onusienne, quelque 64 millions de dollars (quelque 58,86 millions de francs) destinés à des organisations humanitaires œuvrant en Afghanistan. Par comparaison, Washington a dépensé 2000 milliards de dollars en vingt ans de conflit afghan.

«L’Émirat islamique», le nom que les talibans donnent à l’Afghanistan, «ont aidé les États-Unis en facilitant leurs évacuations. Mais au lieu de remerciements, ils parlent d’imposer des sanctions sur notre peuple», a commenté Amir Khan Muttaqi, en référence aux plus de 123’000 personnes exfiltrées d’Afghanistan fin août lors d’un gigantesque pont aérien.

Pays en partie à l’arrêt

Depuis l’arrivée au pouvoir des talibans le 15 août, l’Afghanistan est en partie à l’arrêt, notamment en raison de l’interruption des flux financiers avec l’étranger qui perfusaient une économie sinistrée par plus de 40 ans de guerres.

L’ONU a fait savoir lundi que les États donateurs s’étaient engagés à verser au total 1,2 milliard de dollars d’aide à l’Afghanistan, sans toutefois préciser le montant qui serait alloué spécifiquement à l’aide d’urgence. «L’Émirat islamique», a assuré le nouveau chef de la diplomatie afghane, «fera de son mieux pour donner cette aide aux personnes dans le besoin de manière totalement transparente.»

Version originale publiée sur 20 min.ch

(AFP)

Votre opinion

3 commentaires