Afghanistan: Les talibans vont relâcher 20 prisonniers
Actualisé

AfghanistanLes talibans vont relâcher 20 prisonniers

Il s'agit d'une avancée majeure puisque la semaine dernière, les insurgés avaient abandonné les négociations sur le sujet avec Kaboul.

Suhail Shaheen, porte parole de l'Emirat islamique d'Afghanistan.

Suhail Shaheen, porte parole de l'Emirat islamique d'Afghanistan.

Les talibans afghans s'apprêtent à relâcher 20 prisonniers à Kandahar (Sud), a annoncé dimanche un de leurs porte-parole, une avancée importante dans le processus de négociations avec le gouvernement afghan que les insurgés avaient abandonné la semaine précédente.

Les autorités de Kaboul avaient de leur côté annoncé dans la matinée la libération de 100 détenus talibans supplémentaires, s'ajoutant à 200 autres déjà libérés dans la semaine. Au cours de la semaine, les talibans avaient qualifié d'«inacceptable» la libération au coup par coup des prisonniers par le gouvernement afghan.

«Aujourd'hui 20 prisonniers, membres de l'administration de Kaboul, seront libérés par l'Emirat islamique d'Afghanistan», nom de l'Etat taliban durant leur règne sur le pays (1996-2001), a écrit mardi sur Twitter le porte-parole du mouvement Suhail Shaheen.

Il a précisé que les prisonniers seraient remis à des représentants du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Kandahar, grande ville du Sud afghan.

Promesse des Etats-Unis

Les talibans avaient abandonné début avril les pourparlers entamés huit jours avant avec les autorités afghanes, les premières depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir en 2001 par une coalition menée par les Etats-Unis, qualifiant les discussions de «stériles».

L'annonce des talibans fait aussi suite à une rencontre, vendredi soir, entre le commandant des forces américaines en Afghanistan et des dirigeants talibans au sujet d'une réduction des violences qui continuent malgré la signature d'un accord entre Washington et les insurgés en février.

Dans ce texte, les Etats-Unis ont promis un retrait des forces étrangères d'Afghanistan sous 14 mois, à condition que les talibans respectent des engagements sécuritaires et participent à des négociations de paix avec les autorités de Kaboul visant à définir l'avenir du pays.

Cet accord américano-taliban, non ratifié par Kaboul, prévoit également l'échange de 5000 talibans prisonniers contre 1000 membres des forces afghanes détenus par les insurgés.

(AFP)

Votre opinion