Publié

ImmobilierLes taux hypothécaires bravent la deuxième vague

Contrairement à ce printemps, la pandémie n’a pas fait bouger les taux hypothécaires au dernier trimestre de l’année 2020. L’optimisme est de mise pour les prochains mois.

«Dans les mois à venir, le marché de l’hypothèque devrait gagner en dynamisme», estime Frédéric Papp (photo prétexte).

«Dans les mois à venir, le marché de l’hypothèque devrait gagner en dynamisme», estime Frédéric Papp (photo prétexte).

hemis.fr via AFP

Les taux indicatifs des hypothèques à taux fixe ont à peine évolué au quatrième trimestre 2020, relève comparis.ch dans un communiqué mardi. Ces trois derniers mois, le taux de l’hypothèque sur 10 ans, qui est de loin la plus populaire, est resté dans une fourchette comprise entre 1,04% et 1,07%, soit un niveau à peine supérieur à la barre symbolique de 1%. Les hypothèques à taux fixe sur 5 ans et 2 ans n’ont quant à elles subi aucune évolution : toutes deux sont restées figées respectivement à 0,90 et 0,86%.

«Jusqu’à présent, la deuxième vague de coronavirus n’a eu aucun effet sur le marché hypothécaire», résume Frédéric Papp, expert chez Comparis. Ce qui n’était pas le cas lors de la première vague. A la fin du premier trimestre de l’année dernière, les taux indicatifs des hypothèques à taux fixe sur 10 ans avaient explosé en l’espace de quelques jours, passant de 0,98%, à près de 1,20%.

Contexte favorable

«Dans les mois à venir, le marché de l’hypothèque devrait gagner en dynamisme», estime Frédéric Papp. Pour ce spécialiste, cette évolution du marché serait davantage due à la politique des établissements hypothécaires qu’à la pandémie. En effet, en début d’année, ceux-ci proposent des taux d’intérêt attractifs à cause de certaines échéances. La concurrence entre les différents prestataires devrait donc s’intensifier, ce qui va faire baisser les prix pour les acheteurs et les propriétaires, explique Frédéric Papp. «Ce contexte est opportun pour adopter une approche tactique», continue l’expert. Mais il convient de scruter le marché de près.

Les taux d’intérêt des échéances courtes, moyennes et longues restent dans un mouchoir de poche, comme l’illustre le tableau transmis par comparis.ch dans son communiqué.

comparis.ch

Fin décembre, l’écart de taux entre une hypothèque fixe sur 10 ans et une hypothèque fixe sur 5 ans était établi à 15 points de base. Le taux d’une hypothèque fixe sur 5 ans n’est que 5 points de base plus élevé que celui d’une hypothèque fixe sur 2 ans. Les taux indicatifs restent des valeurs moyennes. En règle générale, le taux fixé par contrat est significativement inférieur. Il est possible d’obtenir une hypothèque à taux fixe sur sept ans dès 0,55%.

Base de données

HypoPlus, service spécialiste en hypothèques du groupe Comparis, fournit les taux d’intérêt du Baromètre des hypothèques de Comparis. Ces données s’appuient sur les taux indicatifs d’environ 50 établissements de prêt, lesquelles sont actualisées quotidiennement et publiées dans l’aperçu des taux. Le prochain baromètre paraîtra début avril 2021.

(comm/pac)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

MAERKLIN

05.01.2021 à 09:04

Pour l'élémentaire maintien du bien-être existentiel des locataires et des petits propriétaires, les taux hypothécaires doivent demeurer le plus bas possible; c'est aussi simple et humaniste que cela