Publié

Proche-OrientLes terrifiants chiffres de la guerre à Gaza

La guerre entre le Hamas et Israël a tué en 29 jours plus de 1850 Palestiniens, 64 soldats israéliens, détruit des maisons par centaines et ruiné un peu plus une économie au tapis.

Les chiffres du conflit à Gaza, à l'entrée en vigueur d'une trêve de 72 heures:

LES MORTS ET LES BLESSES

Selon un bilan des secours locaux, 1867 Palestiniens ont été tués et plus de 9500 blessés. Selon un bilan mardi 5 août du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), 1814 Palestiniens ont trouvé la mort. Parmi les 1527 qui ont pu être identifiés figure une immense majorité de civils (1312, 86%), dont 408 enfants et adolescents et 214 femmes.

De son côté, Israël a perdu 64 soldats, ses plus lourdes pertes depuis sa guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. Trois civils, dont un Thaïlandais, ont par ailleurs été tués par des tirs de roquettes.

>>>> Retrouvez ici Les dernières infos sur l'offensive militaire israélienne à Gaza

LES DÉPLACÉS

Selon l'Ocha, 267'970 personnes déplacées sont hébergées dans 90 écoles gérées par l'ONU, un chiffre en très légère baisse, des familles commençant à revenir dans des zones dont l'armée israélienne s'est retirée. Environ 200'000 autres déplacés se trouvent probablement chez des amis ou des parents, et des milliers ont trouvé refuge dans des écoles du gouvernement.

LES BELLIGÉRANTS

L'Institut international d'études stratégiques (IISS) crédite le Hamas de 20'000 combattants, dont 10'000, les plus entraînés, pour sa branche armée. Un chiffre difficile à vérifier. Les Brigades al-Qods du Jihad islamique revendiquent 8000 hommes.

L'armée israélienne a assuré avoir tué 900 «terroristes» durant l'opération «Bordure protectrice» déclenchée le 8 juillet. L'Ocha a comptabilisé 215 combattants palestiniens parmi les morts dont elle a pu vérifier l'identité.

Selon les données les plus récentes (2011) de l'Institute for National security studies (Institut israélien d'études sur la sécurité nationale), l'armée israélienne est forte de 176'500 soldats et de 445'000 réservistes (dont 86'000 ont été appelés).On ignore le nombre de soldats israéliens qui ont été déployés au sol. Ce chiffre est soumis à la censure militaire.

TIRS DE ROQUETTES ET FRAPPES ISRAÉLIENNES

Selon les chiffres de l'armée israélienne mardi, 3360 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza depuis le début de l'offensive israélienne le 8 juillet: 2650 sont tombées en Israël, tandis que 578 ont été interceptées par le système anti-missiles Iron Dome.

Durant la même période, Israël affirme avoir visé 4760 objectifs à travers la bande de Gaza.

UNE POPULATION JEUNE

Selon le bureau palestinien des statistiques, 43,4% des quelque 1,8 million de Gazaouis ont moins de 14 ans. Le taux de croissance annuel de la population est de 3,7% et l'âge médian 18 ans.

L'ONG israélienne Gishaestimait juste avant la guerre qu'il manquait 259 écoles à Gaza notamment en raison de la pénurie de matériaux de construction imputable au blocus israélien. Avec les combats, la situation va empirer: 142 écoles ont été endommagées, selon l'ONU.

L'enclave ne dispose pas des infrastructures cohérentes avec les 1,8 million d'habitants qui s'entassent sur 362 km2, notamment en terme de distribution d'électricité et d'eau.

UNE ÉCONOMIE AU TAPIS

Le taux de chômage dépasse les 40%, selon le FMI. Il était d'un peu moins de 20% en 2000 et de 30% en 2011. En temps normal, plus de 70% de la population dépend de l'aide humanitaire, selon Gisha.

Selon des estimations provisoires palestiniennes, la guerre a causé entre 4 et 6 milliards de dollars de dégâts au minimum dans la bande de Gaza.

Diaporama - L'offensive israélienne à Gaza

1 / 137
(Archives) Un rapport officiel accuse Benjamin Netanyahu d'avoir mal préparé l'armée face aux tunnels du Hamas (mardi 28 février 2017)

(Archives) Un rapport officiel accuse Benjamin Netanyahu d'avoir mal préparé l'armée face aux tunnels du Hamas (mardi 28 février 2017)

AFP
Plus de 2000 Palestiniens sont morts durant la guerre dans la bande de Gaza (Lundi 18 août 2014)

Plus de 2000 Palestiniens sont morts durant la guerre dans la bande de Gaza (Lundi 18 août 2014)

Reuters
(FILES) This file photo taken on March 03, 2015 shows a Palestinian militant from the Islamic Jihad's armed wing, the Al-Quds Brigades, standing in a tunnel, used for storing weapons, as he takes part in military training in the south of the Gaza Strip.Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu appeared on the defensive ahead of a report on February 28, 2017 expected to criticise him and military leaders for insufficiently preparing for attack tunnels in the 2014 Gaza war. / AFP PHOTO / Mahmud Hams

(FILES) This file photo taken on March 03, 2015 shows a Palestinian militant from the Islamic Jihad's armed wing, the Al-Quds Brigades, standing in a tunnel, used for storing weapons, as he takes part in military training in the south of the Gaza Strip.Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu appeared on the defensive ahead of a report on February 28, 2017 expected to criticise him and military leaders for insufficiently preparing for attack tunnels in the 2014 Gaza war. / AFP PHOTO / Mahmud Hams

AFP
(AFP)

Votre opinion