Publié

Votation cantonaleLes Tessinois disent non au tunnel pour contourner Agno

Le contournement d'Agno (TI) ne se fera pas par un tunnel. Les citoyens ont rejeté à une faible majorité dimanche une initiative populaire de la Lega qui proposait ce projet souterrain comme alternative à une route en surface prévue par les autorités.

La commune d'Agno ne bénéficiera donc pas d'un contournement enterré comme c'est le cas à Lugano et Locarno.

La commune d'Agno ne bénéficiera donc pas d'un contournement enterré comme c'est le cas à Lugano et Locarno.

Keystone

L'initiative de la Lega a été rejetée par 52,6% des votants. La participation s'est élevée à 36%. La commune d'Agno, qui abrite l'aéroport cantonal non loin de Lugano, ne bénéficiera donc pas d'un contournement enterré comme c'est le cas à Lugano et Locarno.

Les citoyens ont peut-être craint le coût du projet, devisé à près d'un milliard de francs, contre 133,7 millions déjà débloqués par le Grand Conseil en faveur d'une route de contournement dans la région du Malcantone. Objectif: libérer la commune d'Agno de ses bouchons quotidiens.

Sensibles aux arguments des opposants

Les citoyens ont sans doute été sensibles à une autre crainte des opposants à l'initiative: la réalisation du tunnel n'aurait été possible que bien plus tard que les cinq à sept ans prévus pour le projet en surface.

Les arguments de la Lega selon lesquels les travaux de percement du tunnel n'altéreraient pas le trafic actuel et qu'une fois achevé, l'ouvrage augmenterait notablement la qualité de vie dans les communes de la zone, n'ont pas fait mouche.

Déviation entre Magliaso et Bioggio

Jugeant le scénario des autorités «déjà obsolète alors qu'il n'est même pas concrétisé», le parti de droite estimait qu'un long tunnel homogène serait beaucoup plus utile que le «puzzle» de mesures accepté par le Grand Conseil. C'est cependant ce dernier qui va désormais pouvoir aller de l'avant.

Il était pendant depuis mars 2011, en attendant l'issue du scrutin. Après une vingtaine d'années de planification, le Grand Conseil tessinois a débloqué le crédit.

Le projet prévoit que le trafic de la route cantonale soit dévié entre Magliaso et Bioggio vers un tracé longeant l'aéroport et l'autoroute. Les routes et les giratoires devraient par ailleurs être démultipliés.

(ats)

Votre opinion