23.09.2015 à 16:58

Renens (VD)Les tl demandent l'évacuation du dépôt Heineken

Les transports publics lausannois (tl) ont saisi la justice pour obtenir l'expulsion des migrants.

Le bâtiment est propriété de l'Etat de Vaud.

Le bâtiment est propriété de l'Etat de Vaud.

Keystone

L'ancien dépôt Heineken est occupé depuis mardi par le collectif de migrants sommé de quitter les locaux qu'il occupait précédemment, dans une ancienne école des hauts de Lausanne.

Le bâtiment est propriété de l'Etat de Vaud. «Il a été acquis pour le compte des tl. A moyen terme, il doit servir au futur tram», a expliqué à l'ats la conseillère d'Etat vaudoise Nuria Gorrite.

Les tl ont déposé mercredi une requête civile de mesures superprovisionnelles et provisionnelles en vue de récupérer la possession des lieux. Le local était utilisé pour entreposer du matériel, mais il était voué à une location imminente. Des discussions étaient en voie de finalisation avec le locataire.

Les tl soutenus par les autorités

Le Conseil d'Etat a annoncé qu'il déplore cette occupation sans autorisation et soutient la démarche juridique des tl. Il a rappelé que les personnes qui séjournent illégalement sur sol vaudois peuvent bénéficier d'un hébergement et d'une aide d'urgence définis par la loi s'ils déclinent leur identité au Service de la population.

«Le Conseil d'Etat est ouvert au dialogue», a ajouté Nuria Gorrite, «mais pas sous la contrainte d'une occupation illégale. Et il faut que ces personnes déclinent leur identité». La police cantonale a tenté mardi soir de procéder à cette identification mais ces contrôles n'ont pas abouti.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!