07.03.2020 à 12:54

Hockey sur glaceLes tops et les flops genevois de la rédaction

Les journalistes de Sport-Center ont élu leur taulier et leur déception de la saison régulière au GE Servette HC.

par
Sport-Center
Daniel Winnik VS Tanner Richard

Daniel Winnik VS Tanner Richard

Grégory Beaud

Le top: Daniel Winnik (attaquant)

Henrik Tömmernes est tellement attendu comme le meilleur Genevois qu’un choix moins évident s’impose. Daniel Winnik fait constamment tout juste sur la glace. Sa capacité à aider son équipe dans toutes les circonstances fait de lui le joueur le plus précieux du GSHC. Et son leadership dans le vestiaire est du pain béni.

Le flop: Tanner Richard (attaquant)

Et dire que GE Servette a réalisé une saison digne d’éloges malgré un exercice raté de la part de son supposé meilleur joueur suisse. Irascible et plus souvent mal inspiré qu’à son tour, Tanner Richard n’a que très rarement justifié son statut. Et, parfois, il arrive à nous sortir une passe venue de nulle part pour rappeler à quel point il peut être génial. Frustrant.

----------

Cyrill Pasche

Le top: Noah Rod (attaquant)

Le capitaine des Aigles a réalisé sa meilleure saison dans l’élite sur le plan comptable (14 buts, 26 points) et a été le leader d’un groupe rajeuni qui n’a cessé d’épater. Si l’on excepte quelques coups de sang évitables (suspensions pour des charges contre la tête), l’international suisse a réalisé une campagne exemplaire. Il incarne cette jeunesse genevoise qui n’a peur de rien ni personne.

Le flop: Tanner Richard (attaquant)

Au vu de son potentiel et de son talent exceptionnel, le rendement de Tanner Richard a été loin d’être satisfaisant. A sa décharge, le Canado-Suisse n’a joué que 36 des 50 matches pour cause de blessure. Décevant malgré tout.

----------

Jérôme Reynard

Le top: Henrik Tömmernes (défenseur)

C’est la pierre angulaire, le patron du GSHC. Et c’est à chaque fois pareil depuis trois ans. Le constat est valable sur le plan comptable (28 points en 2017-2018, 27 points en 2018-2019 et cette saison). Personne en National League n’avale autant de temps de glace que le défenseur suédois (25’26 en moyenne), précieux dans tous les compartiments du jeu.

Le flop: Tanner Richard (attaquant)

Trente matches sans marquer, série en cours. L’international suisse n’a plus trouvé l’ouverture depuis le 28 septembre face à FR Gottéron. Une éternité pour un attaquant de cette trempe.

----------

Christian Maillard

Le top: Simon Le Coultre (défenseur)

Daniel Winnik ? Gauthier Descloux ? J'ai hésité. Je voulais mettre surtout en avant l'état d'esprit du groupe. Finalement, j'ai opté pour ce jeune défenseur. On ne savait pas de quoi le jeune Combier serait capable. Il s'est fondu dans le moule en trouvant rapidement ses marques et des responsabilités. Il a beaucoup appris aux côtés d'Henrik Tömmernes. Et il a très vite retenu la leçon.

Le flop: Tanner Richard (attaquant)

Il répétait qu'on n'avait pas encore vu le vrai Tanner Richard. Il avait raison. On ne l'avait jamais vu aussi transparent. Incapable de marquer depuis le 28 septembre, l'attaquant international suisse n'a pas fait honneur à son statut. C'est vrai qu'il peut faire beaucoup mieux. Et s'il se réveillait enfin lors des play-off ?

----------

Grégoire Surdez

Le top: Daniel Winnik (attaquant)

Daniel Winnik est un leader, un vrai. Efficace dans le jeu et intransigeant dans le vestiaire où il a parfaitement encadré les jeunes Aigles dans leur progression. Et ce qui marque le plus les esprits, c'est l'intensité qu'il met lors de chaque présence sur la glace. Il fait souvent tout juste.

Le flop: Eliot Antonietti (défenseur)

Dur de trouver un Aigle décevant cette saison. On aurait pu mettre Tim Kast. Mais le Genevois a fait au mieux avec ce qu'on a bien voulu lui donner. Un peu de box-play, un peu de défense, et très peu de responsabilités offensives. Du coup, on préfère mettre le pauvre Eliot Antonietti dans les flops de l'hiver. Mais c'est surtout l'immense poisse (problème récurrent de commotion) qui lui colle au basque qu'on a envie de fustiger.

Prochain épisode: Les tops et les flops biennois de la rédaction

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!