Actualisé

GrèceLes touristes suisses face aux incendies meurtriers

De violents feux de forêt ont tué et blessé des dizaines de personnes ces derniers jours en Grèce. Des Suisses, sur place, témoignent.

par
ofu/ats

Le bilan des violents incendies qui ravagent les alentours d'Athènes ne cesse de s'aggraver. Des feux se sont également déclarés en Crète. Une lectrice de «20 Minuten», qui passe actuellement ses vacances sur l'île très prisée des touristes, raconte: «Lundi soir, on se rendait de Balos Beach à Stalis. Quand on est arrivé à hauteur de Chania, on est resté coincé environ une heure dans les bouchons. Au début, on a cru qu'il s'agissait d'un accident. Mais soudainement on a aperçu des arbres en feu. La police et les pompiers étaient déjà sur place.»

Une autre vacancière alémanique, ayant loué une petite maison à une cinquantaine de kilomètres d'Athènes, explique que la situation est bien plus dangereuse sur la terre ferme que sur les îles. «Au début, on ne voyait que la fumée. Mais peu à peu, le vent s'est mis à souffler des cendres sur notre balcon.» La Suissesse tient cependant à préciser que pour le moment, la situation chez elle n'est pas encore critique.

«Nous avons sauté dans l'eau»

Ce sont les alentours d'Athènes qui sont les plus ravagés par les flammes. La plupart des victimes ont été piégées dans les environs de Mati, une localité balnéaire à une quarantaine de km à l'est de la capitale, dont les maisons sont souvent entourées de hauts pins. Là-bas, la violence des vents, avec des pointes à plus de 100 km/h, a «provoqué une progression foudroyante du feu dans le tissu urbain», a indiqué une porte-parole des pompiers. «Mati n'existe plus», a lancé le maire du port proche de Rafina, Evangélos Bournous, recensant «plus de mille bâtiments et 300 voitures» endommagées, dont les carcasses fumaient toujours dans une âcre odeur de brûlé.

Certains habitants de la région de Mati ont été forcés de se jeter à l'eau pour échapper aux flammes. L'un d'entre eux a raconté à BBC: «Heureusement que la mer était juste devant nous. Nous avons sauté dans l'eau parce que les flammes nous poursuivaient.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!