07.08.2013 à 11:19

FinanceLes traders sont prêts à commettre des délits d’initiés

Les promesses de la finance post-crise seraient-elles déjà oubliées? Une étude menée auprès des traders de Wall Street indique qu'une importante proportion d'entre eux serait prête à renouer avec des pratiques douteuses.

par
Matthieu Hoffstetter
1 / 8
Après la crise financière et boursière de 2008, des mécanismes et lois de moralisation et de régulation avaient été adoptés.

Après la crise financière et boursière de 2008, des mécanismes et lois de moralisation et de régulation avaient été adoptés.

Keystone
Mais une enquête menée par un cabinet d'avocats de New York remet en cause cette moralisation de façade et révèle des tendances à la transgression des lois et règlements chez nombre de professionnels.

Mais une enquête menée par un cabinet d'avocats de New York remet en cause cette moralisation de façade et révèle des tendances à la transgression des lois et règlements chez nombre de professionnels.

Keystone
Ceux-ci éprouvent notamment un sentiment d'impunité, persuadés qu'ils seraient couverts, dans leurs agissements illicites, par leur hiérarchie.

Ceux-ci éprouvent notamment un sentiment d'impunité, persuadés qu'ils seraient couverts, dans leurs agissements illicites, par leur hiérarchie.

Keystone

Plus jamais ça: après la crise financière de 2008, les patrons des grands établissements financiers avaient juré, la main sur le coeur, que l'époque des dérives était terminée. Des codes de conduite basés sur l'éthique, l'intégrité et la morale avaient été édictés.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!