Suisse - Les transports régionaux propres et à l’heure, selon un rapport
Publié

SuisseLes transports régionaux propres et à l’heure, selon un rapport

Les bus et les trains régionaux sont généralement ponctuels et dans un bon état, rapporte une étude publiée mardi, par l’Office fédéral des transports.

par
Comm/JBA
Image d’illustration.

Image d’illustration.

Transports publics Lausanne

Les trains et les bus régionaux qui desservent les quatre coins de la Suisse sont en général en bon état et en ordre. Ils sont aussi ponctuels dans la plupart des cas, surtout les trains d’agglomération (RER/S-Bahn), de campagne et de montagne. Ces conclusions découlent d’un rapport publié aujourd’hui par l’Office fédéral des transports (OFT). Les transports régionaux sont considérés comme ponctuels s’ils arrivent à destination avec moins de 3 minutes de retard. Le train affiche le meilleur score, avec quelque 95% des trajets arrivés dans les temps en moyenne suisse.

Les trains directs de type RegioExpress et Interregio, inclus dans l’étude, font toutefois moins bien que les trains desservant les agglomérations (RER/S-Bahn) et que les trains assurant les liaisons en dehors des centres (campagne, montagne). Environ 90% des trajets du transport régional effectués par bus sont ponctuels au niveau suisse. Dans ce secteur, l’offre en campagne et en montagne obtient de meilleurs résultats que celle dans les agglomérations. Une comparaison de la ponctualité selon les années n’est pas possible puisqu’il s’agit de la première fois que ce rapport a pu prendre en compte ce critère, souligne l’OFT.

Critères de qualité

Concernant les critères de qualité mesurés par des clients-tests, leurs scores sont restés bons et stables dans l’ensemble en 2020. Comme les dernières années, les indicateurs d’ordre (par exemple absence de déchets ou de journaux abandonnés) et d’absence de dégâts (bon état des sièges et des poubelles, toilettes et automates à billet fonctionnels etc.) sont les mieux notés. A l’inverse, le critère de propreté (par exemple absence de taches, de poussière, de boue) continue d’accuser les résultats les plus bas, suivi du critère de l’information aux clients (annonces, affichage des plans et des horaires).

La situation tend globalement à s’améliorer s’agissant des bus et des trains, dans tout le pays et quelle que soit la taille des entreprises de transport. En revanche, la propreté et l’information aux arrêts ont nettement reculé l’an dernier par rapport à 2019.

Méthode uniforme

Ces conclusions découlent du rapport 2020 sur le système de mesure de la qualité dans le transport régional de voyageurs (QMS TRV) commandé par l’OFT. Ce document sert à évaluer la qualité des prestations subventionnées par la Confédération et les cantons au titre de transport régional. Le système repose sur deux volets: des mesures de qualité effectuées sur le terrain par des clients-tests, et des mesures de ponctualité réalisées sur la base de données réunies et fournies directement par les entreprises de transport.

Les transports régionaux sont cofinancés par la Confédération et les cantons à hauteur d’environ 2 milliards de francs par an. Ce système de mesure permet aux collectivités publiques d’évaluer et de documenter la qualité des prestations des transports, et de les comparer dans toute la Suisse, selon une méthode uniforme, précise l’OFT.

Votre opinion

7 commentaires