Genève: Les travaux de modernisation ont pris fin à la gare de Zimeysa
Publié

GenèveLes travaux de modernisation ont pris fin à la gare de Zimeysa

La gare de Zimeysa, qui dessert la zone industrielle de Meyrin-Satigny, avait été construite en 1987. Elle ne satisfaisait plus aux normes actuelles d’accessibilité et de confort.

La gare de Zimeysa, qui dessert la zone industrielle de Meyrin-Satigny, est équipée maintenant de quais de 160 mètres de long.

La gare de Zimeysa, qui dessert la zone industrielle de Meyrin-Satigny, est équipée maintenant de quais de 160 mètres de long.

KEYSTONE/MAGALI GIRARDIN

Les CFF ont annoncé lundi avoir terminé les travaux de modernisation de la gare de Zimeysa, sur la ligne qui relie Genève à La Plaine (GE). Les accès aux quais et aux trains ont été améliorés. Ces adaptations auront coûté 6,5 millions de francs.

La gare desservant la zone industrielle de Meyrin-Satigny avait été construite en 1987. Elle ne satisfaisait plus aux normes actuelles d’accessibilité et de confort, ont indiqué les CFF. Sa modernisation fait partie du programme Léman 2030 de l’ex-régie fédérale.

Sur la ligne Genève-La Plaine, les gares de Satigny, Russin et La Plaine avaient déjà été rénovées. Deux autres gares situées sur ce tronçon, celle de Meyrin et de Vernier, doivent aussi bénéficier de «leur cure de jouvence», ont rappelé les CFF. Au total, le budget des travaux dans les six gares de la ligne s’élève à 67 millions.

Environ 140 trains circulent quotidiennement sur la ligne Genève (TGV, TER, Léman Express et trains de marchandises). Par ailleurs, près de 6000 personnes empruntent chaque jour les trains du Léman Express des lignes L5 et L6 entre La Plaine et Genève.

(ATS/NXP)

Votre opinion

9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Direction CFF

06.10.2020, 13:17

Ca sert à quoi de rénover des gares, alors que les trains sont constamment en panne et que ce sont des cars qui finissent le voyage, en retard, à cause des bandes cyclables ?

Jean Deschamps

06.10.2020, 07:51

On ne mentionne pas qu'un immeuble de 5500 m2 a été construit à 2 pas. Les bureaux vides se multiplient, mais on continue à bétonner à tout va. C'est bon pour la spéculation immobilière et les fins de mois de certains élus.

Vianin Gérard

05.10.2020, 22:15

Un des endroits les moins laids du canton et c'est dire.