Publié

Hockey sur glaceLes trois étoiles de la semaine

Chaque semaine, «Le Matin» distribue ses bons points et récompense les trois meilleurs joueurs en National League.

Dr

*** Fredrik Pettersson (Zurich Lions)

Avec cinq points (3 buts, 2 assists), le canonnier du Hallenstadion a parfaitement fait oublier l’absence sur blessure de son compatriote Robert Nilsson. Mieux, Fredrik Pettersson est désormais l’unique meilleur buteur du championnat avec douze réalisations. Son bilan de +11 en fait l’un des joueurs les plus efficaces de la ligue. S’il continue à ce rythme, il pourrait bien titiller sa marque de 33 buts réalisée lors de la saison 2014-2015 avec Lugano.

** Tommi Santala (Kloten)

Est-ce une coïncidence si les banlieusards gagnent à nouveau depuis le retour du Finlandais dans l’alignement? Sûrement pas. Touché par un puck au visage, Tommi Santala a manqué plus de dix matches. Son impact s’est fait sentir dès son deuxième match, face à Zoug. Auteur du but de la victoire ne prolongation, le sphinx nordique avait déjà ouvert la marque en début de soirée. Encourageant pour Kloten.

* Marc Wieser (Davos)

En une semaine de trois matches, l’attaquant suisse a marqué plus de points (6) que son club (4). Sans faire trop de bruit, Marc Wieser totalise désormais 18 points ce qui en fait le meilleur compteur du HC Davos à égalité avec Andres Ambühl. Habituellement sniper patenté, l’ailier droit se mue doucement en attaquant complet.

Le joueur à suivre: Etienne Froidevaux (Lausanne)

Toute la Suisse occidentale semble vouloir s’attacher les services d’Etienne Froidevaux. Bienne, Langnau, Berne ou FR Gottéron sont sur les traces du joueur de centre de Lausanne. Après un début de saison poussif, le Bernois effectue des prestations toujours meilleures. De quoi prolonger son contrat avec le LHC dans les prochains jours? C’est la piste à suivre, du moins.

Le bonnet d’âne: Jonas Hiller (Bienne)

Bienne n’en finit plus de perdre et son gardien n’y est, forcément, pas étranger. Sur les trois matches de cette semaine, Jonas Hiller a capitulé 11 fois sur les 82 shoots qui lui ont été adressés. Une statistique de 86,5% d’arrêts qui n’inspire pas à l’optimisme dans le Seeland.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!