Actualisé

ÉlanLes trois loups et l'agneau restent à la collégiale

Le financement participatif organisé par la Ville de Neuchâtel a permis de réunir 85'160 francs versés par 234 parrains. De quoi se payer quatre sculptures.

par
Vincent Donzé
Les sculptures exposés actuellement ont été maintenus à Neuchâtel le temps de la campagne de financement. Elles

Les sculptures exposés actuellement ont été maintenus à Neuchâtel le temps de la campagne de financement. Elles

DR

Même si des noctambules en ont renversé une au cœur de l'été, les sculptures de l'artiste italien Davide Rivalta ont été adoptées par la population, lors de leur exposition temporaire cet été à Neuchâtel. Mieux: 234 parrains ont versés ensemble 85 160 francs lors d'une campagne de financement initiée par la Ville.

Un agneau en aluminium et trois loups en bronze seront maintenus à la collégiale, la présence d'un agneau dans le cloître ayant été admise par les paroissiens. Les animaux achetés seront neufs. Ceux exposés actuellement ont été maintenus à Neuchâtel le temps de la campagne de financement, avant leur transfert à Riehen (BS), puis à Gstaad (BE).

La ville ayant déboursé 88 000 francs pour un rhinocéros de 1050 kilos posé sur le perron du collège latin, l’artiste Davide Rivalta laissera cinq traces dans l'espace public à Neuchâtel, tandis qu'un particulier s'est porté acquéreur d'un ours.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!