Publié

FootballLes ultras d'YB solidaires avec ceux du LS

Les Bernois ont déployé une banderole fustigeant le nouveau logo du club vaudois. Un retour en arrière est-il envisageable?

par
Tim Guillemin
Keystone

La grogne continue à monter à la Pontaise concernant le changement de logo. Pour rappel, Ineos, nouveau propriétaire du club vaudois, a décidé d'apporter deux retouches au blason du LS, y ajoutant un liseré orange et y insérant le «o» d'Ineos, avec sa graphie propre. Ce qui a provoqué une pétition en ligne et quelques réactions d'une partie des fans.

Dimanche, les ultras du Lausanne-Sport n'ont d'ailleurs pas chanté le moindre encouragement pour les leurs. Pas un cri. Rien. Le silence complet. Une banderole tout simple a d'abord été déployée dans leur virage: «Rendez-nous notre logo». Ensuite, à la 20e minute, ils sont venus en installer une autre, toujours en silence: «Un soutien adéquat pour un blason qui ne l'est pas».

Les ultras de Young Boys ont alors répondu avec un tifo proclamant: «Continuez la lutte pour vos couleurs et votre tradition. Thompson casse-toi». Si le combat des supporters pour leurs couleurs peut se comprendre et s'argumenter (et également se contre-argumenter), la dernière phrase s'adressant au président David Thompson était sans aucun doute de trop et irrespectueuse. Présent dans les tribunes, l'Anglais n'a cependant pas bronché.

Son entourage a cependant laissé entendre ces derniers jours qu'un retour en arrière pouvait être possible. Sera-ce vraiment le cas? Réponse dans les jours à venir. En tout cas, les ultras ne lâchent pas l'affaire.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!