Football: Les Ultras ne veulent pas d'un retour rapide au jeu
Publié

FootballLes Ultras ne veulent pas d'un retour rapide au jeu

Des groupes de supporters du Servette FC, de Neuchâtel, de Lausanne, de Sion et de Lugano ont publié un communiqué commun contre une reprise éventuelle des championnats de la Swiss Football League.

par
Sport-Center
Les fans du FC Sion veulent de la patience.

Les fans du FC Sion veulent de la patience.

Keystone

Alors que les clubs devraient commencer à débattre téléphoniquement vendredi à propos d’un éventuel nouveau départ de la Super League et de la Challenge League au mois de juin, les fans les plus bruyants des stades romands et tessinois sont vent debout contre un retour aux affaires. Fait plutôt rare, ils ont publié un communiqué en commun pour faire connaître leur position.

Dans une missive signée de la Section Grenat genevoise, du Gradin Nord sédunois, des NeuchBoys et des Neuchâtel Supporters, des Loz Boys lausannois et des Teste Matte tessinois, ces groupements ultras fustigent une reprise sans supporters, «composante indispensable du football qui est la première à faire les frais d'une volonté purement économique servant avant tout les intérêts des diffuseurs TV et des sponsors.»

«Ce football à tout prix, souhaitant se lancer dans un pari aussi bancal qu'incertain, faisant fi de la situation rencontrée actuellement dans le monde entier, faisant semblant de montrer l'exemple en matière de santé, ignorant les appels de certains dirigeants de clubs défavorables à une reprise, cédant aux pressions de l'UEFA, qui craint pour les revenus engendrés par ses compétitions, prêt à faire prendre des risques aux autres pour une activité loin d'être essentielle, se munissant de règles anti-sportives et contre-nature, n'hésitant pas à se passer de la passion des supporters au profit d'un football aseptisé dénué d'émotions, souhaitant encourager l'émergence d'une orgie de retransmissions télévisuelles lucratives, ne représente pas notre vision du football et les valeurs qu'il devrait transmettre», est-il stipulé.

Ces supporters «latins» de Suisse mettent en perspective l'arrêt rapide et définitif des compétitions au hockey sur glace par rapport au football professionnel du pays, qui espère reprendre ses activités. Ils ajoutent que «l'arrêt pur et simple des championnats amateurs, base du football populaire, n'est que trop révélatrice. (...) Nous demandons aux autorités et aux acteurs de notre sport d'entendre raison et de rallonger la période d'inactivité sportive, autant que cela sera nécessaire». Selon de nombreux spécialistes, les matches à huis clos devraient être la norme pendant encore de longs mois, voire jusqu'à 2021.

Votre opinion