Semaine de la vaccination – Les unités mobiles romandes iront à la rencontre des plus indécis

Publié

Semaine de la vaccinationLes unités mobiles romandes iront à la rencontre des plus indécis

Dans le cadre de l’offensive nationale pour booster le nombre de personnes vaccinées contre le Covid-19, les cantons romands jouent la carte de l’information personnalisée.

Les unités de vaccination mobiles sont déjà actives depuis de nombreux mois, comme ici en juillet à Noville (VD).

Les unités de vaccination mobiles sont déjà actives depuis de nombreux mois, comme ici en juillet à Noville (VD).

20min/sam

Jusqu’au 14 novembre, la semaine nationale de la vaccination se déploie dans toute la Suisse. Outre le début des injections d’une 3e dose pour les personnes concernées, les Cantons romands ont prévu de nombreux rendez-vous avec la population, essentiellement axés sur l’information. Le but est de réussir à rencontrer les plus indécis afin de leur donner toutes les clés pour faire le pas. Et pour ne pas laisser le soufflé retomber, les unités mobiles de vaccination seront prêtes à accueillir ceux qui voudront recevoir une première dose de sérum, après avoir entendu les explications des spécialistes. Ces unités mobiles seront aussi présentes en différents lieux de manière intensive cette semaine.

Lavey-Morcles, Bretonnières, Salavaux, Granges-près-Marnand: le canton de Vaud a choisi de décentraliser le plus possible ses séances d’information. Et pour toucher un public encore plus large, il a organisé un live Facebook, ce lundi, à revoir en tout temps. Le détail des actions menées est disponible sur le site de l’Etat de Vaud. En outre, des conseils personnalisés pourront être obtenus par téléphone en composant le 058 715 11 00.

En Valais, un stand itinérant sera présent à Viège, Brigue, Sion, Martigny, Monthey et Sierre, tandis que les unités mobiles de consultation et de vaccination continueront à se rendre dans les communes et les établissements du secondaire II général, avec priorité aux communes les plus éloignées des centres de vaccination cantonaux. Des conseils individuels ciblés seront également donnés aux personnes en quarantaine via les équipes chargées du traçage des contacts. Le programme valaisan est à retrouver sur le site du canton du Valais. Par ailleurs, la hotline valaisanne qui fournit conseils et renseignements est toujours active au 058 433 0 144.

À Fribourg, le nombre d’équipes mobiles de vaccination sera doublé dès cette semaine, et pendant un mois. Ces unités visiteront des communes, mais aussi des entreprises ou des centres commerciaux de tout le canton. Vendredi, une équipe sera présente à la patinoire BCF Arena avant le match de hockey de Gottéron. Par ailleurs, le centre cantonal de vaccination, à Granges-Paccot, sera ouvert en soirée cette semaine. Sur place, le médecin cantonal, la pharmacienne cantonale, le médecin cantonal adjoint et la cheffe EM de la Task Force sanitaire seront présents et disponibles à certains moments pour répondre aux questions sur la vaccination. Le détail et les horaires figurent sur le site de l’Etat de Fribourg.

Dans le Jura, les autorités ont décidé de délocaliser le centre cantonal de vaccination dans chacun des districts. Il sera possible de se faire vacciner à Courtételle, à Porrentruy et à Saignelégier, sans rendez-vous. Le détail du dispositif se trouve sur le site du canton. Et, là aussi, la présence des unités mobiles dans le canton sera renforcée, dès cette semaine et pour un mois. Une information individuelle sera délivrée aux personnes indirectement touchées par le Covid-19, par exemple celles qui ont dû se mettre en quarantaine en tant que cas contacts.

À Neuchâtel, on mise aussi sur l’information à large échelle. Des experts seront présents sur les radios locales (voir le programme complet) tandis qu’un live Facebook sera proposé mardi à 17h15 sur la page du Canton de Neuchâtel. Pour faciliter l’accès aux conseils personnalisés, une ligne téléphonique spécifique a été mise en place (032 889 25 25). Sur demande, des équipes mobiles iront renseigner, ou vacciner, des groupes tels que les associations, entreprises ou clubs sportifs. Enfin, ceux qui veulent savoir s’ils sont ou non déjà immunisés avant de recevoir le sérum pourront se faire rembourser leur test sérologique, une fois la vaccination effectuée.

Outre une vaste campagne d’information, qui se traduira notamment par une émission diffusée mercredi soir sur la chaîne Léman Bleu, le Canton de Genève, en collaboration avec la Ville, a décidé de jouer la carte de l’originalité en organisant une vaccination à l’intérieur du palais Eynard. Cette opération sera accompagnée d’un apéritif et d’une tombola permettant de gagner un «moment unique genevois», comme un tour sur le lac avec la police de la navigation ou la visite d’un abri antiaérien en vieille ville, guidée par un conseiller d’Etat. Tous les renseignements se trouvent sur le site de l’Etat de Genève.

Concerts gratuits

Organisé par la Confédération, la tournée Back On Tour fera halte à Lausanne, mardi. Le concert en plein air permettra à 400 personnes d’applaudir cinq artistes, dont les Romands Stress et Danitsa. Mercredi, c’est la ville de Sion qui accueillera la tournée.

(jfz)

Ton opinion

57 commentaires