Actualisé

IrakLes USA bombardent Tikrit à la demande de Bagdad

A la demande des autorités irakiennes, les Etats-Unis ont bombardé des positions du groupe Etat Islamique près de Tikrit.

Les opérations de l'armée irakienne sont suspendues depuis la semaine dernière en raison des pièges tendus par les djihadistes.

Les opérations de l'armée irakienne sont suspendues depuis la semaine dernière en raison des pièges tendus par les djihadistes.

Google Maps

Les Etats-Unis ont commencé mercredi 25 mars à lancer des frappes aériennes dans la région de Tikrit.

Cette opération vise à aider les forces irakiennes qui essaient de reprendre cette ville aux djihadistes de l'Etat islamique (EI), après une demande de Bagdad en ce sens, selon des responsables américains.

«Les opérations sont en cours. Les bombes sont en train de tomber», a précisé un responsable militaire.

La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis mène des raids aériens contre l'EI en Irak, mais n'avait pas encore pris part à la bataille de Tikrit, lancée le 2 mars et dans laquelle l'Iran joue un rôle clé aux côtés des forces gouvernementales et des milices chiites irakiennes.

Ville piégée

L'offensive de l'armée irakienne et de ses alliés chiites contre les combattants de l'Etat islamique à Tikrit, chef-lieu de la province de Salaheddine située à 160 km au nord-ouest de Bagdad, a été lancée au tout début du mois.

Mais les opérations sont suspendues depuis la semaine dernière. La prise de la ville, ancien fief de Saddam Hussein, se révèle plus difficile que prévu, les djihadistes ayant piégé de nombreux bâtiments et carrefours.

Dans une interview, le président irakien, Fouad Massoum, a sollicité l'appui aérien de la coalition.

(ats)

Votre opinion