Actualisé

ExplosionLes victimes de Steffisburg sont une femme et son enfant

Les victimes de la déflagration survenue tôt samedi matin près de Thoune (BE) sont une femme de 34 ans et son enfant de trois ans, locataires de l'appartement concerné, en l'état actuel de l'enquête.

1 / 6
Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Keystone
Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Keystone
Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Une explosion survenue à Steffisburg (BE) a tué une femme et son enfant de trois ans. Le père est grièvement brûlé. (20 avril 2014)

Keystone

Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes de l'explosion de Steffisburg sont une femme et son enfant de trois ans. Le père, âgé de 35 ans, est la personne trouvée blessée devant l'immeuble. Il souffre de graves blessures.

Les causes de l'explosion, survenue vers 07h00 dans l'appartement d'un immeuble de trois étages et suivie d'un incendie, ne sont en revanche pas encore connues, cela malgré une «enquête de grande envergure», précisent la police et le Ministère public dans un communiqué. De nombreuses traces ont été relevées et plusieurs personnes auditionnées, ajoutent-ils.

L'identification des victimes doit encore être formellement confirmée ces prochains jours. Les habitants des cinq autres appartements de l'immeuble ont pu en majorité rejoindre leur logement dans le courant de la soirée. Deux appartements sont momentanément inhabitables et un troisième n'a pas pu être libéré pour des raisons de sécurité. Des solutions individuelles ont été trouvées pour les personnes concernées.

Samedi matin, les corps sans vie des deux victimes ont été trouvés dans l'appartement endommagé par le feu, au premier étage. Huit autres habitants de l'immeuble ont été évacués et transportés à l'hôpital pour un contrôle. Aucun d'entre eux n'a été blessé. Ils ont pu quitter l'hôpital le jour même. Des mesures d'accompagnement ont en revanche été mises en place pour les soutenir.

(ats)

Votre opinion