Actualisé

LaosLes victimes du crash au fond du Mékong

Les corps des 49 victimes de l'accident d'un avion de Lao Airlines se trouvent au fond d'un Mékong inaccessible.

Des soldats laotiens effectuent des recherches sur les lieux de l'accident.

Des soldats laotiens effectuent des recherches sur les lieux de l'accident.

Keystone

Les secours tentaient jeudi dans des conditions difficiles de retrouver des corps après l'accident d'un avion qui a coulé au fond du Mékong au Laos. Les 49 personnes à bord, dont plus de la moitié d'étrangers, seraient tous décédés.

«Tragiquement, nous nous attendons à ce qu'il n'y ait aucun survivant», a déclaré jeudi le PDG de Lao Airlines, Somphone Douangdara, dans un communiqué, présentant ses condoléances après cette «terrible tragédie».

L'ATR 72-600 de la compagnie publique laotienne, qui assurait un vol entre la capitale Vientiane et Pakse, ville prisée des touristes située dans la province de Champasak, dans le sud du Laos, s'était écrasé mercredi après-midi, avant de couler au fond du fleuve.

Selon la liste officielle fournie par la compagnie, il y avait à bord 44 passagers (seize Laotiens, sept Français, six Australiens, cinq Thaïlandais, trois Sud-Coréens, deux Vietnamiens, un Américain, un Canadien, un Chinois, un Malaisien et un Taïwanais) ainsi que cinq membres d'équipage. Le pilote était cambodgien.

Au fond du Mékong

Alors que des valises étaient enfoncées dans la boue sur les rives, une dizaine de bateaux, dont certains avec des plongeurs, sillonnaient les eaux du fleuve gonflé par les pluies de mousson et où flottaient des débris.

«C'est difficile de plonger parce qu'il y a un fort courant et c'est dangereux», a déclaré à Aniwat Plaeng-ngaan, membre d'une équipe de secours venue de la Thaïlande voisine.

«C'est un des endroits les plus profonds» du Mékong et «les corps se trouvent toujours dans l'avion, à l'exception de sept corps qui ont été remontés mais non identifiés», a affirmé Yamina Benguigui, ministre française déléguée chargée de la Francophonie, après une rencontre jeudi avec le ministre laotien des Affaires étrangères.

Les proches d'un père et de son fils australiens qui étaient à bord ont demandé par l'intermédiaire des autorités de leur pays de respecter leur intimité «dans cette période bouleversante».

Poussé loin de l'aéroport

L'avion s'est abîmé dans le Mékong à environ 8 km de son aéroport de destination après avoir «fait face à des conditions météorologiques extrêmes», selon Lao Airlines.

«L'avion allait atterrir lorsqu'il semble avoir été touché par des vents violents, qui ont fait monter son nez et l'ont poussé loin de l'aéroport», a déclaré un témoin à l'agence officielle laotienne KPL, notant que l'accès au site de l'accident était difficile.

(ats)

Votre opinion