30.11.2012 à 15:28

Canton de Neuchâtel«Les victimes étaient terrorisées»

Deux assistants sociaux constatent les dégâts commis par «Jamahat», le gang de trafiquants aux méthodes tchétchènes.

von
Vincent Donzé
A gauche Thierry Humair, et à droite Eric Laesser, deux éducateurs de La Chaux-de-Fonds, qui s’insurgent de la situation de racket dans les montagnes neuchâteloises.

A gauche Thierry Humair, et à droite Eric Laesser, deux éducateurs de La Chaux-de-Fonds, qui s’insurgent de la situation de racket dans les montagnes neuchâteloises.

Le gang de rappeurs Jamahat a semé la terreur dans les montagnes neuchâteloises, pour s’arroger le monopole du trafic de marijuana, comme l’a révélé le procureur neuchâtelois Nicolas Feuz («Le Matin d’hier»). Pour les assistants sociaux en contact avec les petits consommateurs, leur racket a anéanti les plus démunis.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!