YouTube: Les vidéos limites de PewDiePie lui coûtent son contrat avec Disney

Publié

YouTubeLes vidéos limites de PewDiePie lui coûtent son contrat avec Disney

La firme de Disney indique avoir cessé toute collaboration avec le célèbre Youtubeur.

par
lematin.ch
Une capture de la vidéo postée sur le compte de PewDiePie, retirée depuis, dans laquelle le plus célèbre Youtubeur au monde réagit au défi qu'il a lui même lançé.

Une capture de la vidéo postée sur le compte de PewDiePie, retirée depuis, dans laquelle le plus célèbre Youtubeur au monde réagit au défi qu'il a lui même lançé.

L'humour de Felix Kjellberg, 27 ans, mondialement connu sous le nom de PewDiePie, est tout sauf subtil et encore moins politiquement correct. Il suffit de se fondre dans la masse de ses 53 millions de followers pour s'en apercevoir. Cela ne le protège pas pour autant des soupçons de racisme et d'antisémitisme qui lui collent désormais à la peau. Au cœur de la polémique, diverses vidéos publiées dernièrement sur son compte. Dans l'une d'entre-elles, retirée depuis, on y voit deux jeunes indiens brandir une bandeau «Mort à tous les juifs». C'était le résultat d'un défi-gag dans lequel le vidéaste déclare avoir voulu démontrer que «certains services en ligne étaient fous» et qu'on pouvait faire faire n'importe quoi à n'importe qui pour 5$. Un contrat qu'il avait alors posté sur le site spécialisé Fiverr.

S'en est trop a estimé le groupe Disney propriétaire de Maker Studios avec qui PewDiePie collaborait. Interrogé sur les vidéos polémiques par le Wall Street Journal, Disney vient de répondre qu'il juge ces vidéos déplacées et qu'il met fin à sa collaboration avec lui.

Dans un message posté sur son compte Tumblr, PewDiePie se justifie en déclarant ne soutenir d'aucune manière la moindre attitude haineuse. Il précise cependant: «Je fais des vidéos pour mon public. Je perçois le contenu que je crée comme du divertissement et non pas comme un lieu approprié où faire du commentaire politique sérieux. Je sais que mon public en a conscience et c'est pour cette raison qu'ils viennent sur ma chaîne. Même si ce n'était pas mon intention, je comprends que ces blagues étaient offensantes.»

Ton opinion