Football - Les Xamaxiens bientôt mis dans le bain par Les lacs du Connemara?
Publié

FootballLes Xamaxiens bientôt mis dans le bain par Les lacs du Connemara?

Neuchâtel Xamax a soumis aux votes de ses fans sa future musique d’entrée. C’est le but, certains choix ne manquent pas de faire réagir.

par
Florian Vaney
Freshfocus

Proposer aux fans de participer à la vie du club par un vote virtuel. Le concept est tendance. Neuchâtel Xamax a mis les pieds dedans. Comme partout, il n’est évidemment pas question d’influer sur l’avenir sportif de l’équipe ou de prendre part au recrutement. Il est plutôt question de choix cosmétiques. Pour les supporters xamaxiens, la décision qui leur revient est musicale. Quelle morceau résonnera lorsque les joueurs pénétreront sur le terrain de la Maladière avant un match ce printemps?

Elle est déjà mise à rude épreuve durant la saison, la corde affective des suiveurs neuchâtelois est largement sollicitée ici. Certains se souviennent des sons qui résonnaient à leurs oreilles lors des grandes soirées européennes du club rouge et noir. Ils les verraient bien bénéficier d’une seconde jeunesse. D’autres rêvent d’associer à leur équipe préférée leur artiste favori. Leur vœu pourrait être exaucé.

Sur ses réseaux sociaux, NE Xamax a listé onze chansons, toutes partants sur un pied d’égalité et soumises à ses suiveurs. Le panel est vaste, regroupant autant de styles que d’époques. Celle qui obtient le plus de votes accompagnera dorénavant les joueurs à leur entrée sur le terrain avant un match. «Ce sont déjà eux, les joueurs, qui ont établi la playlist diffusée durant l’échauffement. On trouve normal de leur laisser ce choix, pour les placer dans un bon état d’esprit avant de jouer», souligne Christophe Tufarolo.

Terre… brûlée…

Les possibilités s’étendent des grands classiques du genre (The final countdown de Europe, Back in Black d’AC/DC) jusqu’aux musiques épiques qui filent des frissons, en passant par des choix plus… surprenants. Michel Sardou et ses Lacs du Connemara ont ainsi réussi à se frayer un chemin parmi les candidats. «On a inclus plusieurs personnes dans la réflexion, voilà comment on est arrivés à cette diversité de choix. On peut s’appuyer sur une importante base de fans: c’est important pour nous de les inclure dans ce genre de processus de décision», glisse le responsable marketing et communication du club.

Il n’en dira pas plus sur l’état actuel des votes, si ce n’est que «le sondage connaît un vrai succès.» Et que, pour l’instant, «un morceau plus récent et un plus ancien se détache». De quoi commencer à se faire des idées.

Votre opinion