Creux-du-Van (NE): Les yourtes doivent disparaître
Publié

Creux-du-Van (NE)Les yourtes doivent disparaître

Les installations non autorisées avaient fait leur apparition en 2014. La justice a tranché, mercredi.

Le tenancier du Soliat avait installé les yourtes sans autorisation en 2014, au Creux-du-Van (NE).

Le tenancier du Soliat avait installé les yourtes sans autorisation en 2014, au Creux-du-Van (NE).

Keystone

Les yourtes installées près du restaurant du Soliat au Creux-du-Van (NE) doivent être démontées. Le Tribunal cantonal neuchâtelois a admis les recours déposés par le WWF et Pro Natura.

Le tenancier du Soliat avait installé les yourtes sans autorisation en 2014. Le Département du développement territorial et de l'environnement avait par la suite accordé une permission spéciale, levant les oppositions au permis de construire.

Mais la Cour de droit public a donné raison aux ONG. Le canton n'a pas fait recours contre cette décision. Il a demandé à l?exploitant de retirer ses tentes d'ici au 15 septembre, comme l'a révélé L'Express/L'impartial dans son édition de jeudi.

Suffisamment de lits

Il y a des intérêts publics prépondérants à maintenir intacts la nature et le paysage de ce site, explique le Tribunal cantonal dans sa décision du 16 juin dernier, que l'ats s'est procurée.

La ferme du Soliat comprend 65 lits en dortoir, trois chambres pour deux personnes et une chambre pour trois, ainsi que trois chambres individuelles pour le personnel. Les capacités d'accueil actuelles ne sont pas épuisées, comme l'admet l'exploitant, souligne le Tribunal cantonal. Le permis demandé visait surtout à suivre l'évolution des goûts de la clientèle et à éviter des frais de transformation du dortoir.

(ats)

Votre opinion