Coronavirus: L’Espagne prévoit une quatrième dose de vaccin pour toute sa population
Publié

CoronavirusL’Espagne prévoit une quatrième dose de vaccin pour toute sa population

Madrid l’a annoncé ce jeudi: tous les Espagnols pourront recevoir, s’ils le désirent, une quatrième dose de vaccin adaptée aux variants du Covid. Dès l’automne probablement.

Avec 93% de sa population de plus de douze ans entièrement vaccinée et 53% de ses 47 millions d’habitants ayant déjà reçu la première dose de rappel, l’Espagne est l’un des champions de la vaccination anti-Covid dans le monde.

Avec 93% de sa population de plus de douze ans entièrement vaccinée et 53% de ses 47 millions d’habitants ayant déjà reçu la première dose de rappel, l’Espagne est l’un des champions de la vaccination anti-Covid dans le monde.

Getty Images

L’ensemble de la population espagnole pourra recevoir une quatrième dose de vaccin anti-Covid, a annoncé, jeudi, la ministre espagnole de la Santé, Carolina Darias. Elle a précisé qu’il ne restait plus qu’à en fixer la date. «Une possibilité serait vers l’automne», a-t-elle ajouté, expliquant que l’Espagne attendait, à cette époque, «l’arrivée de nouveaux vaccins adaptés aux variants» du coronavirus.

L’Espagne, comme de nombreux pays, a opté pour une deuxième dose de rappel – soit quatre doses de vaccin au total – uniquement pour les personnes les plus vulnérables, essentiellement les plus de 80 ans ou les immunodéprimés. Certains pays, comme les États-Unis, administrent déjà la quatrième dose aux personnes de plus de 50 ans.

Championne de la vaccination

Avec 93% de sa population de plus de douze ans entièrement vaccinée et 53% de ses 47 millions d’habitants ayant déjà reçu la première dose de rappel, l’Espagne est l’un des champions de la vaccination anti-Covid dans le monde. Le pays, où l’opposition au vaccin est quasiment inexistante, a enregistré au total 12,5 millions d’infections et 107’239 décès depuis le début de la pandémie, en mars 2020.

Madrid a adopté, fin mars, une nouvelle stratégie consistant à traiter le Covid-19 comme une simple maladie endémique, dont le suivi épidémiologique est comparable à celui de la grippe.

Combien de doses de vaccin avez-vous reçu?

(AFP)

Votre opinion

10 commentaires