Religion: L’esprit saint de retour dans les églises
Publié

ReligionL’esprit saint de retour dans les églises

Ce dimanche de Pentecôte, les communautés religieuses ont eu à nouveau le droit de rassembler leurs fidèles. Reportage à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg.

par
LeMatin.ch
1 / 15
Le dimanche de Pentecôte 2020 a soufflé comme une libération pour les croyants de ce pays.

Le dimanche de Pentecôte 2020 a soufflé comme une libération pour les croyants de ce pays.

Jean-Guy Python
Les communautés religieuses ont eu à nouveau le droit de rassembler leurs fidèles. C'était notamment le cas dimanche matin à l'occasion de la messe  solennelle prononcée à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg.

Les communautés religieuses ont eu à nouveau le droit de rassembler leurs fidèles. C'était notamment le cas dimanche matin à l'occasion de la messe solennelle prononcée à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg.

Jean-Guy Python
A l'entrée de la cathédrale, les fidèles étaient invités à se désinfecter les mains.

A l'entrée de la cathédrale, les fidèles étaient invités à se désinfecter les mains.

Jean-Guy Python

Ce dimanche de Pentecôte a soufflé comme une libération pour les croyants de ce pays. Les communautés religieuses ont eu à nouveau le droit de rassembler leurs fidèles. C’était notamment le cas dimanche matin à l’occasion de la messe solennelle prononcée à la cathédrale Saint-Nicolas de Fribourg.

En suivant une procédure stricte, une petite centaine de personnes a pu assister au service religieux prononcé par l’abbé Marc Doherty. A l’entrée de la cathédrale, les fidèles étaient invités à se désinfecter les mains et on remettait un masque à ceux qui le désiraient. Une rangée de bancs sur deux a été condamnée et la distance physique entre les participants respectée.

Communion hygiénique

De même pour la communion, l’abbé Doherty s’est soigneusement désinfecté les mains avant de procéder à la distribution des hosties. Les chants et répons étaient bannis pour éviter toute dispersion d’aérosol. À la place, l’organiste accompagné d’un chanteur soliste a servi un répertoire de grande qualité.

Pour bon nombre de fidèles présents à Saint-Nicolas, le retour dans ces lieux après des semaines d’abstinence a représenté un grand moment d’émotion.

Jean-Guy Python

Votre opinion