Publié

Arc jurassienL’essence chère et la crise climatique dopent le covoiturage 

La 8e édition du Challenge covoiturage a réuni 2’349 salariés de l’arc jurassien du 19 au 23 septembre. Soit une hausse de 24% par rapport à la précédente édition de 2019.

La crise climatique et le prix de l’essence dopent le covoiturage. (Image d’illustration)

La crise climatique et le prix de l’essence dopent le covoiturage. (Image d’illustration)

afp

«Un résultat encourageant qui témoigne du regain d’intérêt du covoiturage, en raison notamment de la hausse du prix de l’essence et de la crise climatique.» C’est en ces termes que les organisateurs du Challenge Covoiturage ont interprété les chiffres de la 8e édition qui a réuni, du 19 au 23 septembre, 2’349 travailleurs actifs sur l’Arc jurassien. Soit une participation en hausse de 24% par rapport à la précédente édition, qui a eu lieu en 2019.

Financement public-privé 



Dès 2023, les quelque 180 entreprises participantes vont s’impliquer dans la prise en charge financière du challenge jusqu’ici entièrement assurée par les pouvoirs publics.

Coté français mal desservi en transports publics


Cédric Bôle, vice-président du Parc naturel régional du Doubs Horloger, a rappelé que le contexte multi-crise actuel est favorable au covoiturage. D’autant plus que, côté français, la région est «particulièrement mal desservie en transports publics». Le conseiller d’Etat neuchâtelois Laurent Favre a mis en exergue les enjeux de la stratégie cantonale de mobilité 2030 qui ambitionne de «doubler la part modale des transports publics à l’horizon 2035».

Bon d’essence pour un an

Enfin, au niveau des distinctions, le premier prix de l’édition 2022, soit un bon d’essence d’une année, a été remporté par un duo masculin d’une entreprise des Montagnes neuchâteloises. Après tirage au sort, les autres gagnants ont droit à des bons dans des restaurants gastronomiques de leurs régions respectives.

Jaeger-LeCoultre, la part du lion


Plusieurs entreprises de petite et grande importance ont été primées selon des catégories prenant en compte le nombre de collaborateurs.  Un prix spécial a été remis à Jaeger-LeCoultre, établie à la Vallée de Joux, qui a enregistré le plus grand nombre de covoitureurs inscrits avec 140 participants.

(apn)

Ton opinion

0 commentaires