Publié

Chronique de DavosL’Europe est le match politique préféré des Britanniques

L’Union Européenne reste un perpétuel match politique pour le Royaume Uni, et le discours prononcé mercredi par David Cameron a rapidement rebondi jusqu’à Davos. L’analyse de Richard Quest, présentateur CNN International

Richard Quest au travail

Richard Quest au travail

CNN

Comme Martin Sorrell l’a précisé jeudi lors de notre entretien, la dernière chose dont le monde des affaires a besoin est de plus d’incertitudes sur le destin de l’Europe, ou encore sur celui du Royaume-Uni, mais le ton est donné.

Naturellement la réaction de la plupart des Etats membres de l’UE a été mesurée. Le sentiment général est que si le Royaume-Uni souhaite ne retenir que le meilleur de l’Europe, il devra y réfléchir à deux fois.

Le Royaume-Uni ne peut pas « faire chanter l’UE », a précisé Guy Verhofstadt, ancien premier ministre Belge. A l’invitation des britanniques aux millionnaires français avides d’exilefiscal, Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères français, a répondu qu’il leur déroulerait le tapis rouge.

La réaction la moins prévisible fut celle d’Angela Merkel, mais là encore la chancelière allemande a l’habitude de mettre de l’eau dans son vin pour le bien de l’UE. En souhaitant privilégier la communication Merkel a voulu montrer qu’un compromis était possible.

La réalité est que l’UE et le Royaume-Uni ont besoin l’un de l’autre. Mais il est nécessaire qu’ils apprennent à cohabiter sans conflits. Comme l’a dit Mario Monti, l’Europe a besoin « d’Européens engagés» mais le Royaume-Uni est un marché trop important pour que le reste de l’UE ne se préoccupe pas d’un départ éventuel.

Curieusement, le discours de Cameron pourrait s’avérer une bonne chose pour l’ensemble de l’Europe. L’UE doit changer – le taux de chômage en Espagne de 26% le prouve. Dans l’intérêt de stabilité, les querelles doivent cesser. Par sa décision de rester ou non, et à quel prix, le Royaume-Uni mettrait fin à l’un des plus grands débats de l’UE.

Retrouvez Richard Quest en direct de Davostous les jours à 20h sur CNN.

Votre opinion