01.10.2020 à 22:42

FootballL’Europe et les millions pour Young Boys

Les Bernois seront au rendez-vous de la phase de groupes de l’Europa League. Jeudi au Wankdorf, ils ont balayé le MF Tirana 3-0.

von
Florian Vaney
Young Boys intègre l’Europa League sur le même score qui l’a écarté de la Champions League: 3-0.

Young Boys intègre l’Europa League sur le même score qui l’a écarté de la Champions League: 3-0.

KEYSTONE

Quel sérieux! Young Boys sortait d’une cuisante défaite face à Midtjylland sur la scène européenne, un match nul assez moyen en championnat à Sion et, en prime, les Bernois devaient accepter de jouer dans un Wankdorf entièrement vide, tandis qu’à quelques mètres de là près de 7000 personnes avaient pu pénétrer la PostFinance-Arena pour soutenir le CP Berne. Et pourtant, les hommes de Gerardo Seoane ont livré jeudi une performance à la fois solide et admirable. Tirana n’avait simplement pas les armes pour rivaliser. YB disputera la phase de groupe de l’Europa League.

Un mot d’abord sur cet étonnant KF Tirana. Les Albanais avaient fait le déplacement de la capitale dans un but: tenir le 0-0 le plus longtemps possible. Ce qui correspond plutôt bien à leurs qualités: un bloc bas, des joueurs rugueux, un réel dévouement pour le maillot. Et puis, au milieu de tout ça, un ou deux éléments largement au-dessus du lot techniquement. On peut notamment citer le milieu de couloir brésilien Elton Pereira. Si bien que, sans jamais vraiment s’être retrouvé en danger, Young Boys a tout de même pris quelques petits ponts jeudi soir.

Ngamaleu enfile son costume d’artiste

Cela étant dit, les Bernois ont manqué de franchement se faciliter la tâche, sachant qu’ils ont douté 42 minutes avant d’inscrire une ouverture du score dont tout le monde a bien vite compris la signification. Celle-ci aurait en fait pu tomber après une poignée de secondes à peine. Une immense panique s’est créée dans la surface albanaise et le cafouillage qui s’est ensuivi aurait pu permettre au triple champion de Super League en titre de faire la différence et de passer une soirée tranquille de A à Z. Cela n’a pas été le cas, et vu que Nicolas Moumi Ngamaleu peut parfois se montrer très maladroit, son face-à-face de la 9e minute n’a pas non plus délivré les Bernois.

Par chance, Ngamaleu peut aussi revêtir son costume d’artiste quand il le faut. Son numéro côté gauche juste avant d’offrir le centre décisif à Christian Fassnacht entre dans la catégorie de ce que le Camerounais fait de mieux. Et vu que Fassnacht est un joueur incroyablement dominant dans les airs, YB a pu se délester de son principal souci juste avant la pause: faire s’effondrer le mur bleu et blanc.

Nsame moins dominant mais double buteur

Tout est dès lors devenu incroyablement simple. Y compris pour Jean-Pierre Nsame, un tant soit peu moins impressionnant depuis quelque temps qu’à son habitude. La faute, c’est légitime de le penser, à ses envies d’ailleurs et à l’incertitude entourant son avenir. Le buteur n’a pas inscrit les deux réussites les plus difficiles de sa carrière, il a même manqué de vista en plusieurs occasions; reste que son nom figure bien deux fois au tableau d’affichage (53e et 64e).

Corrigé 3-0 au Danemark un mercredi de septembre lors duquel il a dit au revoir à la Champions League, Young Boys a réservé le même sort à Tirana un jeudi soir d’octobre qui lui ouvre les portes de l’Europa League. Les finances du club ont le sourire. Le coefficient UEFA de la Suisse grimace un tout petit peu moins. Surtout, YB peut continuer à grandir sur la scène européenne.

Young Boys - Tirana 3-0 (1-0)

Wankdorf. Arbitre: Sergei Karasev (RUS).

Buts: 42e Fassnacht 1-0; 52e et 64e Nsame 3-0.

YB: von Ballmoos; Hefti, Camara, Lefort, Garcia; Fassnacht (71e Mambimbi), Lustenberger, Sierro, Ngamaleu (65e Sulejmani); Nsame (71e Siebatcheu), Elia. Entraîneur: Gerardo Seoane.

Tirana: Bekaj; Tosevski, Najdovski, Vangjeli, Ismailgeci; Torassa; Cobbina (71e Sasraku), Celhaka, Batha, Pereira (89e Halili); Muci (85e Hoxhallari). Entraîneur: Ndubuisi Egbo.

Avertissements: Najdovski (19e, jeu dur), Torassa (41e, jeu dur), Torassa (67e, jeu dur), Pereira (86e, jeu dur).

Expulsion: Torassa (67e, deuxième avertissement).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
12 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Elodie

02.10.2020 à 08:38

Les hommes font du hockey 🤷‍♀️

JPN

02.10.2020 à 00:24

On n'entend plus ceux qui estimaient que seul Bâle était capable de quelque chose sur la scène européenne

Claude72

02.10.2020 à 00:12

Bravo! YB le plus loin possible sur la scène européenne!