Football: Leverkusen et Dortmund ratent le coche

Publié

FootballLeverkusen et Dortmund ratent le coche

Tenus en échec par Mayence et Hoffenheim, Leverkusen et Dortmund manquent l’opportunité de recoller avec leurs devanciers.

Le Dortmund de Manuel Akanji n’a pu faire mieux qu’un match nul contre le Hoffenheim de Ihlas Bebou.

Le Dortmund de Manuel Akanji n’a pu faire mieux qu’un match nul contre le Hoffenheim de Ihlas Bebou.

AFP

Le Bayern et Leipzig, en haut du classement de la Bundesliga, peuvent dormir tranquilles: leurs poursuivants multiplient les faux pas, comme Leverkusen et Dortmund samedi, contraints au nul par des équipes moins bien classées lors de cette 21e journée.

Leverkusen menait 2-0 contre l'avant-dernier Mayence à la 89e minute, mais a ensuite encaissé deux buts. Le Bayer est provisoirement quatrième à 12 points du leader Munich, mais peut être dépassé dimanche par Francfort, qui reçoit Cologne (15h30).

Bien loin de ces sommets, le Borussia Dortmund, seule équipe allemande de Ligue des champions en lice ce samedi, a sauvé in extremis le point du nul (2-2) après avoir été mené à domicile par Hoffenheim. Un match lors duquel Marwin Hitz et Manuel Akanji étaient titulaires. Edin Terzic, l'entraîneur bombardé - sans aucune expérience du haut niveau - sur le banc mi-décembre après le limogeage de Lucien Favre, n'a gagné qu'un seul de ses six derniers matches de championnat, et se trouve déjà sur la sellette deux mois à peine après son arrivée.

Dans cette atmosphère de crise, le déplacement mercredi à Séville, en huitième de finale de Ligue des champions, ne semble plus une priorité: pour sauver leur saison, et assurer leur avenir financier et sportif à moyen terme, les vice-champions d'Allemagne en titre doivent absolument terminer dans le top 4 pour se qualifier pour la lucrative Ligue des champions, un objectif qui paraît actuellement compromis.

L'équipe stagne provisoirement en sixième position, la dernière qualificative pour un strapontin en Ligue Europa, et sera dépassée dimanche par Mönchengladbach si les «Poulains» s'imposent contre Wolfsburg.

Comme souvent, le talent individuel de Jadon Sancho (1-0, 24e) et de Erling Haaland (2-2, 81e) a permis de sauver le minimum, mais l'équipe a une nouvelle fois donné l'impression d'être déséquilibrée, avec un milieu de terrain n'assurant pas le lien entre la défense et le secteur offensif. Et sans leaders capables de sonner la révolte dans les moments difficiles.

Les dirigeants, qui ont décidé de confier l'équipe à Terzic, l'ancien adjoint de Favre, jusqu'à la fin de saison, risquent de devoir rapidement repenser leur plan si l'amélioration promise ne se traduit pas très vite en résultats

Schalke court après sa deuxième victoire

Dans les autres rencontres de la journée, le Werder de Brême et Fribourg, deux équipes du ventre mou, se sont quittés bons amis (0-0), tandis que le Stuttgart de Gregor Kobel, balayé 5-2 le week-end dernier par Leverkusen, a concédé le nul en fin de match contre le Hertha Berlin (1-1).

De son côté, le Schalke 04 de Christian Gross n’a pu faire mieux qu’un triste 0-0 face à l’Union Berlin et court toujours après sa deuxième victoire de la saison.

En tête, le Bayern (48 points) joue lundi soir contre le barragiste potentiel Bielefeld et peut augmenter son avance sur Leipzig (44 points), vainqueur vendredi de Augsbourg (2-1).

Wolfsburg (38 points), a pour sa part l'occasion de conforter dimanche sa troisième place contre Mönchengladbach en cas de victoire ce samedi soir.

La quatrième place, synonyme de qualification pour la Ligue des champions, est provisoirement occupée par Leverkusen (36 points), mais Francfort (36 points également) reçoit dimanche le mal classé Cologne et peut rentrer dans le top 4.

()

Ton opinion