Formule 1 - Lewis Hamilton chez Mercedes pour deux ans de plus
Publié

Formule 1Lewis Hamilton chez Mercedes pour deux ans de plus

Le septuple champion du monde et son écurie ont surpris tout le monde en annonçant le renouvellement de leur accord pour deux saisons, 2022 et 2023. Le baquet de la deuxième Mercedes reste ouvert.

par
Luc Domenjoz

Onze ans de mariage

Pour signer son contrat 2021, celui de cette saison, Lewis Hamilton avait dû attendre le mois de février… D’abord annoncé pour les vacances d’été, son renouvellement avait traîné, le pilote ne sachant vraiment s’il avait envie de poursuivre sa carrière ou de passer à autre chose.

Puis il avait attrapé la Covid, en fin d’année (il avait manqué le Grand Prix de Sakhir), puis ce fut au tour du patron de Mercedes, Toto Wolff, de contracter la maladie. Puis c’était Noël… puis il semblait qu’ils ne parvenaient pas à s’entendre sur le montant du salaire de Lewis Hamilton.

Cette fois-ci, les deux partenaires n’ont pas fait traîner les choses. Après une courte discussion, ils se sont mis d’accord pour renouveler le contrat du Britannique pour deux ans de plus.

Au total, Lewis Hamilton pilotera donc onze saisons pour Mercedes, un record en soi - à moins qu’il ne prolonge encore au-delà de 2023. Il a débuté avec l’écurie allemande en 2013, à l’instigation de Niki Lauda, et a remporté avec elle six de ses sept titres mondiaux.

«On a déjà réussi beaucoup de choses ensemble, Mercedes et moi, commente Lewis Hamilton. Mais je sens que nous avons encore tant à faire, à la fois sur la piste, mais aussi en-dehors…» Il fait allusion à ses campagnes politiques, pour introduire davantage de diversité ethnique dans la Formule 1. «Cette écurie a fait de gros efforts pour créer un environnement plus varié, plus inclusif, en tenant plus compte des minorités.»

Valtteri Bottas aimerait rester

Pour l’instant, l’identité de l’équipier de Lewis Hamilton n’a pas été décidée. Valtteri Bottas pilote pour Mercedes depuis cinq saisons, et il n’a pas réussi à se montrer à la hauteur du champion. Qui, évidemment, souhaiterait poursuivre avec un pilote qui ne l’empêche pas de tourner en rond. «Avec Valtteri, nous avons eu nos hauts et nos bas, ajoute Lewis Hamilton, mais c’est un équipier fantastique et je ne vois pas pourquoi nous aurions besoin de le changer. Il est excellent pour l’ambiance interne.»

L’écurie va peut-être toutefois le remplacer par George Russell, qui détient un contrat avec Mercedes et qui est «prêté» à Williams pour parfaire sa formation. Ce week-end, le jeune Britannique a hissé sa Williams dans les dix premiers de la grille, «presque une pole-position pour nous», a-t-il commenté.

Mercedes va peut-être sentir le besoin de placer George Russell aux côtés de Lewis Hamilton pour lui permettre d’apprendre à ses côtés avant que le septuple champion du monde ne quitte - probablement - la F1 au terme de ce nouveau contrat - Lewis Hamilton aura alors 38 ans.

Valtteri Bottas affirme en tout cas qu’il veut rester en Formule 1. «Je vais en discuter avec l’écurie cet été. Je veux savoir ce qu’elle souhaite. Mais je sens aussi que j’ai encore plusieurs années devant moi, j’aime la course et j’adore la F1. Je ne veux pas faire autre chose. Si Mercedes ne me garde pas, je vais considérer les autres équipes.»

Malheureusement pour lui, il ne reste guère de places libres pour 2022. Samedi, le manager de Valtteri Bottas, le Belge Didier Cotton, a été vu en discussion avec Jost Capito, le patron de l’écurie Williams, pour laquelle le Finlandais a déjà piloté quatre ans, de 2013 à 2016. Ce serait une terrible régression pour le pilote que de retourner à sa première écurie.

Votre opinion