Formule 1 - Lewis Hamilton partira en pole au Qatar
Publié

Formule 1Lewis Hamilton partira en pole au Qatar

Le pilote Mercedes a devancé samedi en qualifications le leader du championnat Max Verstappen (Red Bull). La formule 1 fait halte au Qatar pour la première fois de son histoire.

Une 102e pole position pour Hamilton dimanche au Qatar.

Une 102e pole position pour Hamilton dimanche au Qatar.

AFP

Dimanche, Lewis Hamilton (Mercedes) va entrer dans l’histoire du Grand Prix du Qatar, premier du nom, avant même de prendre le départ. Il sera donc le premier pilote a s’élancer en pole position sur le circuit de Lusail, sur le coup des 15 heures (heure suisse), devant Max Verstappen (Red Bull), puis Valtteri Bottas (Mercedes) et Pierre Gasly (AlphaTauri), en deuxième ligne.

À trois manches de la fin de la saison, le Britannique compte seulement 14 points de moins que Verstappen.

Une 102e pole pour Hamilton

C’est la 102e pole position de la carrière du Britannique de 37 ans, en quête d’un huitième titre mondial record cette saison.

En remportant dimanche dernier une victoire spectaculaire au Brésil, où il ne partait que 10e sur la grille après une pénalité, Hamilton est revenu à 14 points de Verstappen, qui vise lui, à 24 ans, un tout premier sacre mondial.

«C’est fantastique de piloter sur cette piste», s’est enthousiasmé Hamilton, heureux de «saluer de nouveaux fans».

«C’est un circuit très rapide, et ce n’est pas le plus facile pour doubler.»

Lewis Hamilton

«C’est un circuit très rapide, et ce n’est pas le circuit le plus facile pour se suivre» et donc pour doubler, a expliqué Hamilton à chaud, particulièrement heureux de son dernier tour de piste: «Mon dernier tour... c’était très beau».

«On manquait un peu de rythme, c’est un peu plus compliqué que d’habitude pour nous mais au final on est quand même 2e», a pour sa part relevé Verstappen.

«C’est difficile de prévoir ce qu’il va se passer car on n’a jamais fait de course ici», a poursuivi le Néerlandais.

Attention à la stratégie

La stratégie pourrait jouer un rôle important dimanche, sachant que Mercedes pourra s’appuyer sur Bottas en troisième position... contrairement à Red Bull, dont le deuxième pilote Sergio Pérez est seulement 11e.

Gasly, quatrième malgré une crevaison en toute fin de session et un arrêt sur la ligne d’arrivée, a égalé son meilleur résultat en qualifications.

Fernando Alonso (Alpine) et Lando Norris (McLaren) seront en troisième ligne sur la grille de départ du GP, qui se déroulera en nocturne, comme les qualifications. Carlos Sainz (Ferrari), Yuki Tsunoda (AlphaTauri), Esteban Ocon (Alpine) et Sebastian Vettel (Aston Martin) complètent le top 10 de la grille.

Après le Qatar, la F1 est attendue en Arabie saoudite pour la première fois également (5 décembre), puis à Abou Dhabi (12 décembre) pour le final de cette lutte extrêmement serrée pour le titre.

Dix ans de F1 au Qatar

Face aux critiques, le Qatar assure avoir fait beaucoup pour améliorer les conditions de travail des travailleurs immigrés.

Hamilton et son casque aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT.

Hamilton et son casque aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT.

AFP

Alors que le Mondial commencera un an jour pour jour après ce Grand Prix dimanche, le président de la Fifa Gianni Infantino était présent samedi au circuit.

Hamilton, très engagé dans la défense des minorités, porte par ailleurs ce week-end sur son casque les couleurs du drapeau arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBT, et d’autres bandes de couleur noir, marron, bleu, rose et blanc et la mention «We stand together» («Nous sommes unis»).

Jeudi, Hamilton a estimé que la Formule 1, «en venant ici (dans le Golfe), avait le devoir de sensibiliser les gens sur ces problèmes» des droits humains.

(AFP)

Votre opinion