Argent – L’ex-lofteuse Marlène Duval dévoile l’énorme somme qu’elle gagne par mois
Publié

ArgentL’ex-lofteuse Marlène Duval dévoile l’énorme somme qu’elle gagne par mois

L’ancienne candidate de télé-réalité a confié mener un train de vie particulièrement confortable depuis des années. «Je travaille dur depuis vingt ans», assure-t-elle.

Marlène Duval sur le plateau de «L’instant de Luxe» le 28 septembre dernier.

Marlène Duval sur le plateau de «L’instant de Luxe» le 28 septembre dernier.

Capture d’écran

Marlène Duval avait participé à la deuxième saison de «Loft Story». À l’époque, la candidate avait particulièrement ému le public avec son histoire: tous les jours, elle chantait pour sa mère, atteinte d’un cancer, qui la regardait à la télévision.

À sa sortie du jeu, le chanteur Phil Barney lui avait proposé de réenregistrer sa chanson «Un enfant de toi», qui s’est vendu à un million d’exemplaires. Depuis cette gloire en 2002, la femme se fait plus discrète dans les médias, mais elle continue à exercer diverses activités qui lui rapportent gros. «On a gagné beaucoup d’argent avec Phil. Grâce à cet argent, j’ai pu financer des projets, qui aujourd’hui me font vivre et me feront vivre longtemps, en investissant dans des petits biens immobiliers», expliquait-elle dans l’émission «Que sont-ils devenus?» diffusée sur TFX.

«Millionnaire? Je ne sais pas.»

Ce mardi 28 septembre, Marlène Duval était invitée dans l’émission de Jordan de Luxe. À cette occasion, elle a donné plus de détails sur son train de vie. Le présentateur a notamment demandé à l’ex-lofteuse si elle était bien millionnaire, comme le prétendent les rumeurs. «Millionnaire? Je ne sais pas. Écoutez, je travaille dur depuis vingt ans! Il n’y a rien sans rien dans la vie! Quand on parle d’argent en France, c’est tabou, je ne sais pas pourquoi. Pourtant, on travaille dur pour gagner notre argent», a-t-elle déclaré.

La femme a ensuite avoué qu’elle gagnait «entre 30 000 et 40 000 euros par mois». «À la base, j’étais seulement auteure. Maintenant, je suis productrice de mes titres alors ça change beaucoup. On développe aussi des choses. J’ai créé ma marque de lingerie, j’ai créé ma marque de produits de beauté, j’ai ouvert aussi des instituts de beauté, on fait pas mal de choses à côté, on travaille.»

(Lematin.ch)

Votre opinion