09.10.2020 à 15:57

DisparitionL’ex-mari de Brigitte Macron, André-Louis Auzière, est mort

Le banquier retraité de 69 ans est décédé fin 2019, a révélé sa fille Tiphaine Auzière, cette semaine dans «Paris Match».

par
L. F.
André-Louis Auzière et Brigitte Trogneux (maintenant Macron) se sont mariés en 1974 et ont eu trois enfants.

André-Louis Auzière et Brigitte Trogneux (maintenant Macron) se sont mariés en 1974 et ont eu trois enfants.

AFP

André-Louis Auzière, banquier retraité et ex-mari de la première dame Brigitte Macron, est décédé en décembre 2019, à l’âge de 69 ans. C’est la révélation qu’a faite leur fille cadette, Tiphaine Auzière, cette semaine dans les colonnes de «Paris Match».

«Mon père est mort, je l’ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité. Je l’adorais, c’était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter», a-t-elle confié au magazine. La juriste de 36 ans, qui a ouvert à Paris un lycée baptisé Autrement, prônant la mixité sociale, n’a pas souhaité en dire davantage.

Trois enfants

André-Louis Auzière et Brigitte Trogneux (maintenant Macron) se sont mariés en 1974 et ont eu trois enfants: Sébastien (en 1975), Laurence (en 1977) et enfin Tiphaine (en 1984). En 2006, leur divorce a été prononcé. En 2007, elle a épousé Emmanuel Macron.

On ne sait pas si Brigitte Macron a assisté aux funérailles. «Elle ne souhaite pas apporter de commentaire sur ce sujet d’ordre privé», a indiqué «Gala».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
13 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

AIE

11.10.2020 à 01:33

La fille veut respecter l'anonymat que son père souhaitait et...convoque Paris Match pour le dire. comme disait Coluche:En politique, les études c'est très simple, les études c'est cinq ans de droit, tout le reste de travers.

Jaguar

10.10.2020 à 12:25

La vie des uns et des autres ne regarde personne quel monde pour tout étaler aujourd hui apprenez que pour vivre heureux vivez caché

Parisflash

09.10.2020 à 19:01

Mon dieu.. la photo