28.08.2015 à 06:34

Genève«Lex Uber»: les taxis appellent à la révolte

Après des mois de saga, l’épisode Uber toucherait-il à sa fin dans le canton de Genève? En tout cas, les chauffeurs de la société californienne sont désormais les bienvenus.

par
Valérie Duby
Censée remettre de l’ordre chez les taxis, la nouvelle loi fait déjà grincer des dents.

Censée remettre de l’ordre chez les taxis, la nouvelle loi fait déjà grincer des dents.

Christian Bonzon

Du moins sur le projet de loi que le conseiller d’Etat Pierre Maudet a présenté hier à la presse. «Ce projet de loi est une refonte complète dans le transport professionnel des personnes», indique le magistrat PLR. Premier changement et non des moindres: les voitures de transport avec chauffeur (VTC) – comme Uber donc – sont autorisées et leur nombre, désormais illimité. «Nous serions allés contre le cours de l’histoire en les interdisant», assure Patrick Baud-Lavigne, directeur de cabinet de Pierre Maudet.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!