Somalie: L’explosion d’une voiture piégée fait trois morts à Mogadiscio

Publié

SomalieL’explosion d’une voiture piégée fait trois morts à Mogadiscio

Une voiture piégée a explosé samedi, à Mogadiscio, en Somalie. Trois civils ont perdu la vie et huit autres ont été blessés.

D’après les dernières informations, trois civils sont morts et huit autres sont blessés.

D’après les dernières informations, trois civils sont morts et huit autres sont blessés.

AFP

Au moins trois personnes ont été tuées et huit blessées, samedi, dans l’explosion d’une voiture piégée près d’un point de contrôle sur un axe-clé de Mogadiscio, selon un responsable sécuritaire et des témoins.

«La police avait pris en chasse le véhicule (…) après l’avoir repéré à plusieurs kilomètres de là où il a explosé», a expliqué à l’AFP, Abdirahman Mohamed, un responsable des forces de sécurité.

«L’explosion était forte»

«La police a ouvert le feu sur le véhicule et l’a pris en chasse. Cela a permis à de nombreuses personnes de s’écarter de la route. Cela a vraiment limité le nombre de victimes que l’explosion était susceptible de causer», a-t-il ajouté. «D’après nos informations trois civils sont morts et huit autres sont blessés». Des témoins ont indiqué avoir entendu des tirs et vu des véhicules s’éparpiller avant l’explosion.

«L’explosion était forte», a raconté Aisha Ahmed. «J’étais dans un magasin et j’ai vu la police pourchassant un véhicule du mauvais côté de la route. Il a percuté plusieurs véhicules et des (tricycles motorisés) tuk-tuk avant d’exploser près du checkpoint», a-t-il poursuivi.

Alertés par le bruit des tirs

Un autre témoin, Dahir Osman, se trouvait «dans une salle de sport, proche du lieu de l’explosion». «Mais Dieu merci, nous avons entendu les tirs avant l’explosion. Et cela a mis en alerte beaucoup de gens, dont moi-même, et nous avons fui la zone pour nous mettre à couvert», a-t-il indiqué à l’AFP.

Mogadiscio est régulièrement le théâtre d’attaques des islamistes radicaux shebab qui mènent depuis des années une insurrection visant à renverser le fragile gouvernement somalien, soutenu à bouts de bras par la communauté internationale.

Ils ont été chassés de Mogadiscio en 2011, mais contrôle de larges portions de territoire en Somalie, pays qui a sombré dans le chaos depuis 1991.

()

Ton opinion