Football: L'homme au tir le plus puissant du monde a rejoint le FC Wil
Actualisé

FootballL'homme au tir le plus puissant du monde a rejoint le FC Wil

Ronny, dont un coup-franc a été flashé à plus de 210 km/h, s'entraîne avec le club saint-gallois. Les portiers de Challenge League peuvent s'inquiéter…

par
Sport-Center
Sous le maillot du Hertha Berlin (2010-2016), Ronny avait inscrit 27 buts en 112 rencontres.

Sous le maillot du Hertha Berlin (2010-2016), Ronny avait inscrit 27 buts en 112 rencontres.

Keystone

Du Brésilien Ronny Heberson Furtado de Araújo, dit Ronny (anciennement Tody), on a d'abord surtout connu le frère aîné, Raffael, 33 ans. Après être passé par la Suisse (Chiasso puis surtout Zurich), l'attaquant de poche avait retrouvé Lucien Favre (qui l'avait eu sous ses ordres au bord de la Limmat) sous le maillot d'Hertha Berlin. Aujourd'hui, Raffael évolue toujours en Bundesliga, mais avec Mönchengladbach pour lequel il a disputé 184 matches et inscrit 71 buts depuis 2013.

Mais Ronny allait aussi faire parler de lui grâce à la phénoménale puissance de ses frappes. Il s'est même approprié le titre symbolique de l'homme au tir le plus rapide de la planète. Un exploit qu'il doit à un incroyable coup-franc dont la vitesse avait été chronométrée en novembre 2006 à 210,9 km/h contre Naval, au Portugal, alors que Ronny portait le maillot du Sporting Lisbonne (victoire 1-0). Une vitesse calculée par la TV portugaise.

A l'époque, d'autres sources estimaient que le ballon avait même atteint la vitesse record de 221 km/h.

Quoi qu'il en soit, ce milieu offensif reste le seul joueur à avoir dépassé le mur des 200 km/h - deuxième de ce classement très particulier, Arjen Robben s'est arrêté à 190km/h.

Depuis 2010, Ronny évoluait à son tour au Hertha Berlin, qu'il a quitté en 2016. Après une pige au Brésil (à Fortaleza, dans le club de ses débuts), le voici qui serait prêt à rebondir en Challenge League, sous le maillot du FC Wil, qu'il a rejoint cette semaine à Marbella, où le club saint-gallois (4e à la pause) prépare sa deuxième partie de saison. Mercredi, Ronny (auteur d'un assist) a même été aligné contre une sélection chinoise M25 lors d'un match amical que Wil a perdu 3-1.

«Je n'ai encore rien signé, précisait-il. Je laisse mon manager s'occuper de tout cela. Mon seul objectif est de retrouver la forme et d'être fit.» Questionné par Blickpour savoir si son pied gauche avait toujours la même puissance ou s'il avait perdu de son efficacité, Ronny, qui doit encore perdre quelques kilos pour retrouver toutes ses sensations, s'est en revanche montré catégorique. «Oui, mon tir est toujours le plus puissant du monde.» Si son transfert venait à se confirmer, on n'aimerait pas être à la place des portiers de Challenge League ce printemps…

Votre opinion